Plage des Catalans, les 1er Bains de Mer de Marseille

Rue des Catalans 13007 Marseille
3997
Plage des Catalans, les 1er Bains de Mer de Marseille
Catégorie : Plages & Calanques
Arrondissement : 7ème
La toponymie de ce quartier remonte au xviie siècle et est due à l’arrivée d’un groupe de pêcheurs catalans qui s’étaient installés dans une infirmerie désaffectée, l’ancien Lazaret dont des vestiges sont encore visibles. Le temps passant, le nom est resté pour l’ensemble du quartier et pour cette belle plage de sable fin, la plus proche du centre-ville mais une aussi des plus bondée durant la saison estivale. Depuis 2016, notamment, l’anse vit une petite mutation et un nouveau souffle avec la destruction de ses restaurants de plage et son usine Giraudon voisine transformée en luxueuse résidence signée Rudy Ricciotti, mais aussi avec de nouveaux aménagements urbanistiques et l’arrivée en 2021 du Musée Subaquatique de Marseille. En projet également avec l’arrivée des JO de 2024 l’idée de créer un stade de volley, un jardin public, une placette ou une promenade accessible même aux personnes à mobilité réduite.

Plage des Catalans, Anse des Catalans, MarseilleÀ la fin du 19e siècle, la cité phocéenne assiste à la création de nombreux bains de mer sur son littoral. Avec l’entreprise de travaux d’aménagement urbain (route de la Corniche), le « bain de mer des Catalans » en fait partie. Dans le roman Le Comte de Monte-Cristo d’Alexandre Dumas, la fiancée d’Edmond Dantès, Mercedes est censée vivre dans ce petit village côtier.

On voulait alors faire de cette anse, une plage à la mode proche de la résidence impériale du Pharo ; un Casino devait en faire un des plus bel ensemble balnéaire d’Europe, mais ce projet échoua.

Plage des Catalans, Anse des Catalans, MarseilleStructure privée de pontons de bois posés sur les rochers et sur pilotis, le « bain de mer » partage alors sa plage de sable blanc avec les barques de pêcheurs Catalans. Dès leur arrivée, les premiers baigneurs contestèrent la présence des Catalans qui se retirèrent petit à petit en laissant seulement leur nom à la plage et au quartier. C’est à cette époque que de nombreuses installations (cabines, douches toilettes, plongeoirs.) sont construites, favorisant ainsi le développement des pratiques corporelles des Marseillais (natation, aviron, gymnastique).

Au cours des années 1920, la plage des Catalans est une plage renommée pour ses culturistes : des anneaux et quelques barres fixes constituaient les agrées, beaucoup de bons gymnastes venaient à cette époque et jusque dans les années 60 pour faire des exercices.


Plage des Catalans, Anse des Catalans, Marseille

La plage des Catalans de nos jours

Les classes sociales

La plage était très compartimentée ; il y avait les gymnastes, les baigneurs, et ceux qui se faisaient bronzer ; les hommes et les femmes ; on pouvait faire également une distinction entre les « pauvres » et les « riches » qui prenaient respectivement l’une des 2 entrées « les grands bains des Catalans » et « les petits bains des Catalans » ; personne ne se mélangeait, c’était le cas de toutes les plages d’Europe.

« La plage est divisée en cinq zones. Celle du milieu, large de cinq cents pas, doit rester vide, elle a pour fonction de séparer les deux secteurs réservés l’un aux hommes et l’autre aux dames. Cette distribution selon le sexe se double d’une frontière sociale. Le secteur dévolu au sexe masculin est divisé en deux zones. Dans la première, s’ébattent les membres des classes inférieures, dépourvus de cabines comme de voiture de bain.Plage des Catalans, Anse des Catalans, Marseille

Le second secteur de sable est réservé aux riches, ceux-ci disposent de 20 ou 30 cabines équipées, de voitures et d’un chemin de planches qui évite à leurs pieds délicats d’éventuelles coupures. La 1ère des zones réservées aux dames bénéficie du même type d’équipement, dont se trouvent privées les femmes des classes inférieures, cantonnées dans le dernier secteur » Corbin – Le territoire du vide – 1827.

Par la suite les 2 entrées de la plage des Catalans sont restées, même si plus aucune différenciation n’existait.


La plage des Catalans aujourd’hui

Plage des Catalans, Anse des Catalans, Marseille

Depuis 2001 la plage de sable blanc anciennement privée avec entrée payante, est redevenue publique ouverte gratuitement au Marseillais. Plage populaire par excellence car la plus proche du centre ville, elle est aujourd’hui ouverte de 8h à 20h toute l’année, dôtée d’une buvette, surveillée par des nageurs sauveteurs et dotée de douches/wc accessibles à tous durant les mois d’été (du 15 juin au 30 août de 9h30 à 19h). On y trouve également durant la saison estivale une bibliothèque de plage gratuite gérée par Emmaüs. Les deux terrains de Beach Volley du CVBC bénéficient d’une AOT (Occupation du domaine public) délivrée par la préfecture. Depuis juillet 2020 un test a été lancée par la nouvelle municipalité en ouvrant la plage durant la saison estivale jusqu’à 22h en semaine et toute la nuit le week-end. Attention, la plage est bondée lors des journées chaudes, il est préférable de s’y rendre en en fin d’après-midi ou de matinée. Depuis 2013 en pleine saison l’accès est limité à 1 000 personnes sur la plage, soit 2 m² par estivant.

Plage des Catalans, Anse des Catalans, Marseille

Le ponton de la Plage des Catalans et sa rose des vents au sol

La police nationale est chargée de faire respecter cet arrêté. En effet c’était en 2013,  la plage des Catalans tirait subitement le rideau en pleine journée. Près de 5 000 baigneurs. Trop de monde, trop d’agitation, trop de risques de vivre un drame. Alors, le secouriste de service décidait de ne plus faire entrer personne. Fin juillet 2015, à mi-saison, les hommes du major Philippe Brunetti relevaient le nombre de 130000 baigneurs, soit une moyenne d’environ 3000 par jour. Lire l’article de la Provence sur le sujet.

Depuis 2016 l’anse vit une petite mutation et un nouveau souffle avec la destruction de ses restaurants de plage, la pizzeria des Catalans et Le Calypso et son usine Giraudon voisine transformée en luxueuse résidence (Sea One) signée Rudy Ricciotti, mais aussi avec de nouveaux aménagements urbanistiques et l’arrivée en 2021 du Musée Subaquatique de Marseille. En projet également avec l’arrivée des JO de 2024 l’idée de créer un stade de volley, un jardin public, une placette ou une promenade accessible même aux personnes à mobilité réduite.


Le projet de privatisation abandonné

Plage des Catalans, Anse des Catalans, Marseille

Les nouveaux aménagements réalisés en 2016

En 2015 on pouvait lire dans le Journal La Marseillaise, “privatiser à hauteur de 20% une plage redevenue publique depuis 2001, c’est le projet de la mairie des 1er et 7e arrondissements. Les arguments avancés seraient de permettre aux usagers de retrouver un peu de confort sur cette plage victime de son succès et de faire revenir une population qui l’a désertée par manque de place. Mais tout le monde ne l’entend pas de cette oreille.

Le collectif de défense du littoral 13 s’est battu pour empêcher à tout prix cette semi-privatisation. « Ce projet est scandaleux, tout le monde a le droit de profiter du littoral. L’intérêt est purement politique, la mairie veut simplement pouvoir se targuer d’en être à l’origine », déclare Gérard Janson, président du collectif.” Lire l’intégralité de l’article de la Marseillaise. Un projet qui ne verra pas le jour avec l’arrivée de la nouvelle municipalité en juillet 2020.


SOURCES catalans-beach-volley.com & La Provence & La Marseillaise
PHOTOS Dominique Milherou Tourisme-Marseille.com & Archives
A NOTER Ce site est un blog personnel, ces informations sont données à titre indicatif et sont mises à jour aussi souvent que possible. N’hésitez pas à me contacter pour toute correction ou contribution

Avis sur cette fiche
4
Note globale 1 Avis
VOTRE NOTE:
Laisser un avis
VOTRE NOTE:
D'autres fiches à explorer dans cette catégorie