Plage de la Pointe Rouge, Anse de la Vielle Chapelle

Plage de la Pointé Rouge, 13008 Marseille
3358
Plage de la Pointe Rouge, Anse de la Vielle Chapelle
Catégorie : Plages & Calanques
Arrondissement : 8ème
Très familiale et populaire depuis des siècles, la Pointe Rouge est avec ses 3500 m² la plus grande plage de sable de la cité phocéenne. Située après les plages artificielles du Prado, on y trouve de nombreux restaurants les pieds dans le sable (littéralement) et des petits cabanons authentiques usés par les années, les pieds dans l’eau. Mais la métamorphose du site a été engagée en 2020 (puis retardé par la crise sanitaire) avec un projet de rénovation d’ampleur mené par la mairie entraîné par l’application de la loi littorale et la volonté d’une certaine montée en gamme des plages marseillaises, une perspective qui a fait d’ailleurs débat et à l’origine de pétitions.

La plage dans les années 30

Très fréquentée, voir souvent bondée, surveillée en été (du 2 juin au 30 août de 9h30 à 19h) et équipée de douches, de sanitaires adaptés aux handicapés et de consignes gratuites, la plage de la Pointe Rouge est très appréciée notamment des familles…les enfants ont pied dans l’eau sur une grande distance et elle reste relativement bien protégée du vent et des vagues par sa position et sa forme de petite baie. Quelques cabanons de la plage sont à louer pour des courts séjours. Tout semblait tranquille pour cette plage figée dans le temps depuis des lustres, mais en 2016 les onze snacks et restaurants installés sur la plage de la Pointe-Rouge ont eu un rappel de la démolition prochaine des installations situées sur le domaine public maritime qu’il convient de « restituer dans son état naturel ». En effet l’Etat a rétrocédé à la Ville de Marseille la gestion de ce site mais à cette condition uniquement, comme cela a été le cas aux Catalans avec la destruction totale des restaurants présent sur la plage. Seuls peuvent demeurer les locaux en dur, au ras de la corniche, pour lesquels existent des baux commerciaux.

Un des nouveaux aménagements

Une promenade piétonne au ras de ces bâtiments a commencé à être aménagée en 2020-2021. Pour les autres restaurateurs il fallait concourir dans le cadre d’un appel d’offre pour regagner sa place dans le nouveau projet. L’objectif du projet de rénovation de la mairie était selon le cabinet d’architecture Matoni A&P d’améliorer et unifier la qualité architecturale du site, tout en préservant sa diversité : “L’analyse historique et la restitution des façades permettra de faire le choix des orientations nécessaire à la valorisation des cabanons et du site. Retrouver un rythme, une lisibilité, une cohérence pour l’architecture. Retrouver une fluidité, une cohérence et simplicité dans les aménagements et circulations”. Les volets, stores et portes des cabanons blancs devaient revêtir à la base de nouvelles couleurs acidulées, vert, bleu, jaune, orange, rouge…mais le projet semble avoir évolué tout comme l’agence d’architecte en charge du projet avec Mira architecture et paysage. Dans tous les cas cette rénovation emmène un changement de taille, une modernisation souhaitée par certains marseillais alors que certains préféraient que cette plage reste authentique avec son côté usé par le temps et le sel.

La loi littorale a changé la donne couplée à l’envie de la mairie d’une certaine montée en gamme de ses plages avec la privatisation d’une partie ce qui a provoqué le lancement de pétitions et de vague de contestation.

le projet © Mira architecture et paysage

Sur la partie Ouest de la plage, on peut pratiquer des sports nautiques comme de la planche à voile ou du kitesurf. Un petit parking est situé à proximité mais il est conseillé d’utiliser les transports en commun (bus ligne 19) et parfois de vous armer de patience tant les embouteillages y sont légions le week-end et à la belle saison. Autre solution, à proximité, se trouve le port de la Pointe Rouge qui permet d’accéder à cette plage grâce à des bateaux navettes faisant la liaison avec le Vieux-Port pendant la saison (Avril-Septembre) et de partir également aux Goudes. Quant au nom de “Pointe Rouge”, il viendrait de la présence d’une pointe rocheuse constituée d’un poudingue, une roche sédimentaire, d’un rouge brun assez foncé qui a depuis été recouverte de béton, en 1964, lors de la construction de l’actuel grand port de plaisance. Ce court promontoire séparait deux anses et plages dont une seule est depuis conservée. Le port de la Pointe-Rouge est un grand port de plaisance construit entre 1964 et 1972, il offre 1 800 places à quai et de nombreuses activités nautiques : voile, plongée, aviron de mer, kayaks ou pirogue polynésienne.

> Les avis sur la plage sur Tripadvisor


SOURCES Plages.TV & Titidegun.fr & Wikipédia & La Provence
PHOTOS Dominique Milherou Tourisme-Marseille.com & Architecte Matonti A&P & cartes postales anciennes & © Mira architecture et paysage
A NOTER Ce site est un blog personnel, ces informations sont données à titre indicatif et sont mises à jour aussi souvent que possible. N’hésitez pas à me contacter pour toute correction ou contribution

Avis sur cette fiche
Il n'y a pas encore d'avis sur cette fiche, soyez le premier !
Laisser un avis
VOTRE NOTE:
D'autres fiches à explorer dans cette catégorie