Calanque de Marseilleveyre, la Belge

Calanque de Marseilleveyre, 13009 Marseille
844
Calanque de Marseilleveyre, la Belge
Catégorie : Plages & Calanques
Arrondissement : 9ème

Avec sa grande plage de sable et de gravillons vestige de son époque industrielle, Marseilleveyre est la première grande calanque en venant de Callelongue. Le climat aride dû à l’ensoleillement important laisse ici place à une végétation composée essentiellement d’aloès, figuiers de barbarie et plantes grasses. Au milieu de quelques habitations et cabanons de fortune on y trouve le mythique restaurant “Chez le Belge” approvisionné seulement par voie maritime. Facilement accessible pour les familles et les randonneurs du dimanche, cette calanque est du coup populaire et très, très fréquentée à la belle saison.

L’ancienne carrière et un pêcheur d’oursins

Selon le Parc National des Calanques, le paysage offert par la calanque de Marseilleveyre est unique en raison de la présence de sable. En observant les petites falaises qui se trouvent sur la plage, on distingue aisément une alternance de couches : les unes formées d’un mélange de cailloux anguleux et souvent aplatis pris dans une matrice sableuse, les autres uniquement composées de sable. Le sable de Marseilleveyre est dit « éolien » : ce sont de violents vents du sud qui l’ont arraché au littoral voisin pour le déposer ici. Les cailloux pris dans le sable sont pour leur part dits « cryoclastiques » : ils sont nés de la fissuration de la roche sous l’effet du froid. Ils sont les témoins du climat extrême qui sévissait ici il y a plus de 20 mille ans.

Le sable de Marseilleveyre a été exploité au XIXe siècle. Le paysage qui se livre aujourd’hui à nos yeux porte les marques de l’exploitation industrielle du site. Les falaises qui se trouvent sur la plage sont en effet les vestiges d’une ancienne carrière.

Calanque de Marseilleveyre, Le Belge, Parc National des Calanques, MarseilleLes premiers cabanons de Marseilleveyre ont d’ailleurs été construits pour loger les ouvriers de la carrière. Et le sable de Marseilleveyre a été utilisé pour construire des chaussées à Marseille ! Au 19ème siècle sur cette plage de Marseilleveyre se trouvait un ponton en bois qui supportait un rail afin que des petits chariots apportent le sable de la carrière dans des mahonnes (chaland principalement à rames et gréement amovible). Comme en de nombreux autres points du littoral du Parc national des Calanques, on trouve ici les ruines de deux batteries militaires. Situées de part et d’autre de la calanque, elles gardaient l’accès au vallon qui ouvre un accès naturel vers l’intérieur des terres, et dont la calanque de Marseilleveyre est l’aboutissement en bord de mer. Elles constituaient deux maillons du Südwall, ou mur de la Méditerranée, construit par les Allemands en prévision du futur débarquement allié en Provence, qui eut lieu à partir du 15 août 1944.

De nos jours on y trouve certes un restaurant et des habitations, cependant cette calanque ne possède pas d’eau courante ni de WC ni d’électricité…en effet de toutes les calanques habitées de Marseille, Marseilleveyre est la seule à ne pas être reliée par une route carrossable. Un environnement qui reste sauvage avec une eau de baignade transparente et souvent turquoise face aux Iles de Jarre et de Riou. La plage est plutôt large avec quelques zones à l’ombre au pied des rochers à gauche quand on est face à la mer. La calanque est uniquement accessible à pied ou par la mer, les bateaux ont d’ailleurs l’habitude d’y mouiller très près du bord pour aller déjeuner au restaurant, une pratique qui semble tolérée alors qu’elle est rigoureusement interdite sur toutes les autres plages marseillaises protégées par la ligne des bouées jaunes. Pour s’y rendre le plus simple est de partir de la Calanque de Callelongue et de suivre le GR98 qui longue le bord de mer, ou de passer via le col du Sémaphore avec une montée un peu pentue dès le départ. Il faut compter 45 minutes à 1 heure de marche sur un chemin superbe, plutôt facile et plat mais très caillouteux. Le sentier passe par la petite calanque de la Mounine, idéale pour un petit arrêt baignade par mer calme.


SOURCES Parc National des CalanquesCalanques 13 & TVplage.net
PHOTOS Dominique Milherou Tourisme-Marseille.com
A NOTER Ce site est un blog personnel, ces informations sont données à titre indicatif et sont mises à jour aussi souvent que possible. N’hésitez pas à me contacter pour toute correction ou contribution


Avis sur cette fiche
Il n'y a pas encore d'avis sur cette fiche, soyez le premier !
Laisser un avis
VOTRE NOTE:
D'autres fiches à explorer dans cette catégorie