Le Saint Georges, 1962, le Building-Eglise

97 Avenue de la Corse, 13007 Marseille
328
Labélisé Patrimoine du XXème siècle, le Saint Georges et ses 66 mètres de hauteur est livré en 1962, construit par l’architecte Claude Gros. Louis Cottin, président fondateur de La Savoisienne (agence de construction de logements) fit la promotion du Saint-Georges établi sur les terrains d’une usine de peinture, détruite en 1944, qui comprenaient aussi une église dédiée par son curé à saint Georges…un lieu de culte réintégré dans ce nouvel immeuble qui cache quelques autres surprises !

La paroisse St Georges à l’origine

Après guerre, les règles de reconstruction autorisaient le dépassement des plafonds de hauteur courante. Le quartier du Pharo devait être le quartier des buildings. En 1952, un projet d’urbanisme de Fernand Pouillon y prévoyait un regroupement de tours. Ce programme urbain ne se limite pas aux fonctions résidentielles. Il comprend également dès l’origine une église et ses vitraux signé du maître-verrier Max Ingrand, une école de 6 classes, une salle de congrès de 700 places, une galerie commerçante, un hôtel et un restaurant panoramique. A l’exception de ce dernier, l’ensemble du programme est logé dans une nappe basse occupant l’ensemble du terrain selon deux plans distincts. Cette nappe sert de socle aux logements et établit des relations très ouvertes avec l’espace public grâce à une façade ouvragée et variée (frise en relief, sculpture en céramique émaillée, vitrail de Max Ingrand). Ce principe de construction en nappes surmontées de tours est expérimenté sur le Lever Building à New-York (SOM arch. 1952).

Au rez de chaussée, l’Eglise

En Europe, l’exemple du SAS hôtel de Copenhague (Arne Jakobsen, 1960) lui est contemporain. Les deux bâtiments de superstructure culminent à 9 et 19 étages. Le plus bas, au sud, élevé selon un gabarit urbain courant, est dans l’alignement de la rue du Capitaine Dessemond et comporte des commerces en rez-de-chaussée. Le volume le plus élevé, à l’équerre du premier, se développe vers le nord avec une belle inflexion à l’ouest retrouvant la trame du bâti de la caserne voisine dont le surplomb marque fortement le projet. Les façades sont solidement tramées, décomposant nez de dalle, poteaux et remplissage d’allège. Cette écriture, très élémentariste, restera un des traits caractéristiques de l’architecture de Claude Gros. Le Saint Georges a bénéficié d’un ravalement en 2021 après avoir été doté de filet de protection pendant des années.

L’Eglise qui fut inaugurée en 1963 accueille chaque année une très belle crèche pendant les fêtes de Noël. Accueil du lundi au vendredi de 10h15 à 11h15 et de 17h à 18h30. Messe en semaine : mercredi à 8h30, jeudi à 7h, mardi et vendredi à 18h30. Messe le samedi à 18h30, le dimanche 10h30.


SOURCES Ministère de la Culture Thierry Durousseau, architecte, 2006 (reprise intégrale du texte) & Office du tourisme de Marseille
PHOTOS  Dominique Milherou Tourisme-Marseille.com & Google Maps & Carte postale ancienne (via le Comité du Vieux Marseille)
A NOTER Ce site est un blog personnel, ces informations sont données à titre indicatif et sont mises à jour aussi souvent que possible. N’hésitez pas à me contacter pour toute correction ou contribution

Avis sur cette fiche
Il n'y a pas encore d'avis sur cette fiche, soyez le premier !
Laisser un avis
VOTRE NOTE:
D'autres fiches à explorer dans cette catégorie