Hôtel l’Arbois par Gaston Castel, 1942

27-29 Bd Charles Nédelec, 13003 Marseille
322
Hôtel l’Arbois par Gaston Castel, 1942
Arrondissement : 3ème
Situé à deux pas de la Gare Saint Charles et de l’ancien Hall d’embarquement de l’aéroport de Marignane, ce grand bâtiment du Bd Charles Nédelec fut construit entre 1936 et 1942 par l’architecte Gaston Gastel afin d’abriter un hôtel de 196 chambres, un restaurant, des boutiques et des appartements d’habitation. Ce projet d’envergure fut commandité par Jean Gianotti, entrepreneur de travaux publics, officier de la légion d’honneur, également propriétaire de l’hôtel Artistic de Nice et d’une écurie de course. L’hôtel fermera en 1987 emportant aussi sa grande enseigne en façade et son souvenir. Le bâtiment fut ensuite occupé par diverses entreprises dont Rivoire et Carret, Lustucru ou encore la G.M.F et divers service de la région Sud PACA.

La compagnie Air France fait construire son établissement administratif d’entreprise de 1943 à 1947 dans le quartier Saint-Lazare, près de la gare Saint-Charles. Le complexe dû à l’architecte Gaston Castel présente trois façades différentes ; il est constitué d’un édifice de plan en U, délimité par la rue Zattara et l’avenue du Général Leclerc, adossé à cet hôtel de voyageurs de l’Arbois. L’aéroport Marseille-Marignane étant dépourvu de structures d’accueil adéquates, la compagnie Air France décide en 1949 d’effectuer les formalités d’embarquement dans un nouveau bâtiment situé à proximité, boulevard Nédélec, puis de convoyer les passagers par bus vers l’aéroport. Le bâtiment n’est finalement pas édifié mais un terminal de l’aéroport est néanmoins aménagé au rez-de-chaussée du siège social. Signée par le même architecte, «l’aérogare de l’Arbois» fut achevée en 1958 mais il ne fonctionnera que peu de temps, seulement 3 années.

Le complexe Air France est plus tard réaffecté à l’Établissement administratif régional dit « Cité administrative » et « l’aérogare Castel » devient alors un hall d’entrée, de la DDE puis de la DDTM/DREAL.

Pour revenir à l’Hôtel d’Arbois, l’immeuble est en plan en U avec l’angle en rotonde, surmontée d’un haut fronton carré ouvert d’une baie plein-cintre et comportant l’entrée principale ; l’autre angle est à pan coupé. Côté avenue du Général-Leclerc, on trouve cinq étages et un 6e en retrait, cinq étages seulement côté boulevard Nédélec. Chaque étage de la rotonde et du pan coupé est souligné d’un balcon filant avec balustrade ajourée en béton, qui se prolonge sur les deux ailes, au 1er et au dernier niveau ; pour les autres étages, il est interrompu. En revanche, il n’y a pas de balcon côté boulevard Nédélec.

La façade est jugée remarquable par l’horizontalité de ses lignes et ses arrondis, caractéristique d’une “paquebot”.


SOURCES marseilledelavillealametropole.com Wikipédia Gaston Castel & La Saga des Hôtels Marseillais Comité du Vieux Marseille & Pop Culture
PHOTOS
Cartes postales anciennes & Google Maps
A NOTER Ce site est un blog personnel, ces informations sont données à titre indicatif et sont mises à jour aussi souvent que possible. N’hésitez pas à me contacter pour toute correction ou contribution

Avis sur cette fiche
Il n'y a pas encore d'avis sur cette fiche, soyez le premier !
Laisser un avis
VOTRE NOTE:
D'autres fiches à explorer dans cette catégorie