Hôtel de la Société Marseillaise de Crédit, depuis 1865

75 rue Paradis, 13006 Marseille
38
Hôtel de la Société Marseillaise de Crédit, depuis 1865
Arrondissement : 6ème
Site Internet : smc.fr
La faillite du Crédit mobilier influera dans la création du Crédit lyonnais (1863), de la Société générale (1864) mais aussi celle de la Société marseillaise de crédit autorisée par Napoléon III lui même par décret impérial du 2 octobre 1865 sous le nom de « Société marseillaise de crédit industriel et commercial et de dépôts ». La banque très innovante avec notamment ses Camions Banque sur les plages du Sud aura été la première en France à installer en 1968 à Marseille une caisse de retrait automatique inaugurée notamment par un de ses jeunes employés de l’époque…Fernandel. On peut admirer le très bel Hôtel de la SMC, rue Paradis, œuvre de l’architecte Léon Verdier en 1865.

Fondée deux ans avant la faillite du Crédit mobilier, la Société marseillaise de crédit a été autorisée par décret impérial du 2 octobre 18652 sous le nom de « Société marseillaise de crédit industriel et commercial et de dépôts », les statuts ayant été reçus par maître Pascal, notaire à Marseille. Figurent au rang des deux fondateurs : Albert Rostand, banquier (fils de Bruno Rostand, frère d’Alexis-Joseph Rostand) et Étienne Émilien Rey de Foresta. Le capital de départ est de 40 000 actions de 500 francs chacune (soit 20 millions de francs-or). Au rang des administrateurs, on trouve : Henry Bergasse, Paul Henri Daru, Joseph Grandval, Jean-Baptiste Pastré (de la Maison Pastré frères), Jules Charles-Roux, etc. L’expansion rapide de Marseille fait que la banque est déjà la seizième capitalisation boursière française en 1890. Elle a été la première en France à installer en 1968 (agence et le siège social de Marseille) une caisse de retrait automatique. La banque est nationalisée en février 1982.

Entre 1989 et 1992, Denis Bonnasse vend sa société de bourse à la Société marseillaise de crédit qui cède le contrôle de la société de bourse marseillaise Blisson Bonnasse à la Banque Pallas. La Société marseillaise de crédit est privatisée en 1998 puis rachetée par le CCF qui devient HSBC France. Les agences de Paris, Lyon et Toulouse rejoignent le réseau HSBC France. À Paris, elle était au no 4 de la rue Auber.

Vendue en 2008 au Groupe Banque populaire pour 1 100 M€ (HSBC avait vendu ses 7 banques régionales pour 2100M€ : SMC, Banque de Savoie, Banque Dupuy de Parseval, Banque Marze, Banque Pelletier, Banque Chaix et CCSO) elle est rachetée en 2010 par le Crédit du Nord (groupe Société générale) pour 872M€. En avril 2012 la Société marseillaise de crédit cède ses agences du département de la Drôme à la Banque Rhône Alpes et ses agences des départements de l’Aude, des Pyrénées orientales et de l’Aveyron à la Banque Courtois. Elle intègre au même moment le système informatique du groupe Crédit du Nord. En octobre 2012, les 54 agences du Crédit du Nord de la Région PACA et les 10 agences du département de l’Hérault de la Banque Courtois rejoignent la SMC. En mai 2020, l’activité des succursales monégasques du Crédit du Nord (présent depuis 1919 à Monaco) et de la Société Marseillaise de Crédit (implantée depuis 1916 à Monaco) fusionnent en une seule banque, Société de Banque Monaco.

La Société marseillaise de crédit (SMC) est une des neuf banques du groupe Crédit du Nord. Avec 125 agences, il s’agit de la principale banque du Sud-Est de la France, son réseau s’étendant de Béziers à Menton.


SOURCES wikipedia Société marseillaise de crédit
PHOTOS  Dominique Milherou Tourisme-Marseille.com
A NOTER Ce site est un blog personnel, ces informations sont données à titre indicatif et sont mises à jour aussi souvent que possible. N’hésitez pas à me contacter pour toute correction ou contribution

Avis sur cette fiche
Il n'y a pas encore d'avis sur cette fiche, soyez le premier !
Laisser un avis
VOTRE NOTE:
D'autres fiches à explorer dans cette catégorie