Batterie Côtière de Cap Caveau, îles du Frioul

Îles du Frioul, 13007 Marseille
1770
Batterie Côtière de Cap Caveau, îles du Frioul
Arrondissement : 7ème
Erigée à 75 mètres d’altitude, la batterie de Caveaux, à la pointe occidentale de l’île de Pomègues, est créée en 1883, avec l’avènement du canon rayé qui lui offre un rayon d’action de plusieurs kilomètres, de la baie de la Pointe Rouge au cap Couronne. Elle perdurera jusqu’en 1944 et son pilonnage par les bombardements alliés et du cuirassé américain l’USS Nevada.

Batterie Côtière de Cap Caveau, îles du Frioul, Pomègues, MarseilleJusqu’au XIXe siècle les îles du Frioul bénéficient de la construction du Fort de Ratonneau et le Fort de Pomègues qui se font face de part et d’autre d’un chenal. En 1881 la direction d’artillerie de Toulon souligne l’importance de créer une nouvelle batterie, celle de Caveau, prévue initialement pour 45 artilleurs, auxquels il faudra ajouter en temps de guerre, un quart de compagnie de fusiliers soit 65 hommes environ. La dépense totale prévue est au départ de 265 000 francs dont 235 000 pour le le bâtiment et 30 000 pour la route d’accès.

Le site va donc bénéficier de tous les perfectionnements technologiques de l’époque :

– creusement en 1890 de souterrains sous roc pour pallier l’invention de la mélinite, explosif surpuissant et de l’obus torpille
– installation de batteries annexes de canons à tir rapide en 1895
– création d’une station d’éclairage de nuit au bout du cap en 1900
– transfert du sémaphore qui signale dangereusement la position de la batterie sur son site actuel en 1904.

Malgré ces améliorations, la batterie de Cavaux s’avère inadaptée à l’importance du site et une refonte complète est opérée en 1906-08. Les trois batteries de 1883 sont rasées et le plateau nivelé pour permettre la construction d’une ligne de casemates modernes en béton armé.

Batterie Côtière de Cap Caveau, îles du Frioul, Pomègues, MarseilleEn 1916, les canons sont transférés à Verdun et il faudra attendre l’été 1927 pour que la batterie soit réorganisée et réarmée.

En 1943, Hitler, alarmé par la présence des alliés en Afrique du Nord, décide de construire le « Sudwall », pendant méditerranéen du Mur de l’Atlantique. Cavaux, pion essentiel, est occupée par 157 artilleurs allemands qui réutilisent les canons français. Les jugeant trop exposés, ils entreprennent la construction de « bunkers » pour les abriter mais n’auront le temps d’en achever que deux. Bombardée par les alliés en août 1944 et abandonnée ensuite, c’est aujourd’hui une friche militaire parsemée de trous d’obus de l’aviation allée et notamment du cuirassé USS Nevada (BB-36). À la fin de la guerre, jugé trop vieux pour rester en service actif, le bateau servit de cible lors des essais nucléaires sur l’atoll de Bikini en juillet 1946 (opération Crossroads). Il subit ainsi deux explosions nucléaires. Bien que gravement endommagé et irradié, il resta à flot. Il fut désarmé le 29 août 1946 et coula lors d’un exercice de tir le 31 juillet 1948.

Depuis 2015 il est interdit de pénétrer dans l’enceinte de la batterie du Cap Caveau à cause de risque d’effondrement et de chutes de pierres. La batterie se situe sur l’île de Pomègues, d’une longueur de 2,7 kilomètres et d’une altitude maximale de 89 m, c’est la plus grande des îles du Frioul. Elle a donné son nom à la traverse de Pomègues située en face de cette île.


SOURCES infos-patrimoinespaca.org & Wikipedia Pomègues & Georges J. Aillaud dans Persee.fr & Wikipedia USS Nevada
PHOTOS Dominique Milherou Tourisme-marseille.com
A NOTER Ce site est un blog personnel, ces informations sont données à titre indicatif et sont mises à jour aussi souvent que possible. N’hésitez pas à me contacter pour toute correction ou contribution


Avis sur cette fiche
Il n'y a pas encore d'avis sur cette fiche, soyez le premier !
Laisser un avis
VOTRE NOTE:
D'autres fiches à explorer dans cette catégorie