Batterie du Roucas Blanc

Impasse de la Batterie du Roucas Blanc, 13007 Marseille
684
Batterie du Roucas Blanc
Arrondissement : 7ème
La batterie du Roucas blanc, appelé Cap Gros au 18ème siècle, croisait ses feux avec celle de Montredon (à l’époque cap Sec) pour empêcher un débarquement sur la plage de Montredon (appelée du Prado depuis) où “150 chaloupes (anglaises) peuvent débarquer simultanément”.

Selon Agneti de sudwall.superforum.fr, cette première batterie devait se situer à l’emplacement du parking. Il semble que la batterie actuelle en hauteur et partiellement urbanisée date de la fin du 19ème siècle. Dans un document de la Marine de 1954 elle est notée : “Petit ouvrage pour deux canons de 87”.

Il y avait aussi un projecteur installé d’abord dans un abri (détruit depuis par la route) puis dans un tunnel à deux sorties encore visibles sous la route avec entrée depuis la batterie (état de l’entrée à vérifier).

batterie-du-roucas-blanc-marseille-2L’entrée 3 se situe approximativement à l’emplacement des locaux techniques du projecteur du Roucas blanc installé à la fin du 19ème siècle pour le tir anti-navires de nuit. Le projecteur se trouvait un peu plus loin de l’autre coté de la route, coté mer. Soit il y a des restes, soit les allemands ont creusé à cet emplacement, soit c’est encore autre chose.

Il a sur la corniche un souterrain à deux entrées qui ont été partiellement bouchées dans les années 1960 par des travaux de voirie dont la rehaussement de la route. Une se trouve sous le panneau “Rappel 50 vous roulez en ville” près du Pullman Palm Beach Hotel.


TEXTES agneti sudwall.superforum.fr
PHOTOS Guy Quéral & Google Street View

Avis sur cette fiche
Il n'y a pas encore d'avis sur cette fiche, soyez le premier !
Laisser un avis
VOTRE NOTE:
D'autres fiches à explorer dans cette catégorie