Ancien Institut de Médecine Tropicale des Armées, L’Ecole du Pharo

Parc du Pharo, 13007 Marseille
1483
Ancien Institut de Médecine Tropicale des Armées, L’Ecole du Pharo
Arrondissement : 7ème
Le Parc du Pharo abritait jusqu’en juillet 2013 l’Institut de médecine tropicale du service de santé des armées. Fondé à Marseille en 1905, cet institut, plus connu sous le nom de l’École du Pharo, est le seul institut militaire en Europe spécialisé dans le domaine de la médecine tropicale.

L’École du Pharo, appellation de tradition mais qui ne fut jamais officielle, était une école militaire établie ici dans le Parc du Pharo et spécialisée dans l’enseignement et la recherche en médecine tropicale. Elle a œuvré de 1905 à 2013, en formant d’abord principalement des médecins et des pharmaciens français, militaires de carrière ou sous contrat ; puis des médecins appelés du service national, des médecins militaires étrangers, et des professionnels de santé civils français ou non. Presque tous les médecins qui ont œuvré dans l’empire colonial français sont passés par l’École du Pharo ; elle a été un facteur essentiel de la politique sanitaire dans les territoires colonisés. En 1936, son rôle pédagogique est complété par la création de laboratoires de recherche consacrés aux maladies tropicales et à la nutrition en zone tropicale.

Après 1960, elle continue son œuvre de formation pour l’ensemble des médecins et pharmaciens servant au titre de la coopération sanitaire française (ministère de la coopération). En 1981, un service d’épidémiologie et de santé publique, consacré à la santé des collectivités est créé. En 2008, le gouvernement français décide de la fermeture de l’école. Ces activités sont alors redistribuées avec d’une part, le regroupement des activités de recherche de tout le Service de santé des armées (SSA) au sein d’un nouvel institut unique de recherche biomédicale militaire et le regroupement des activités de santé publique de tout le SSA au sein du Centre d’épidémiologie et de santé publique des armées créé à cet effet, et d’autre part le transfert de la responsabilité des activités de formation vers l’École du Val de Grâce (Paris). L’établissement ferme définitivement ses portes le 30 juin 2013.

ancien-institut-de-medecine-tropicale-des-armees-parc-du-pharo-marseille-2L’IMTSSA était initialement une école de spécialisation pour les médecins des troupes coloniales. Cette mission première d’enseignement – 8000 médecins militaires et civils y ont été formés – n’a jamais été délaissée mais elle a du s’adapter aux bouleversements successifs du XX ème siècle (guerres mondiales, décolonisation, coopération, mondialisation) auxquels s’ajoutent l’émergence de nouvelles maladies et les risques biologiques intentionnels. Depuis sa création, le Pharo était dépositaire des compte rendus techniques et des rapports de mission écrits par tous les personnels de l’Ecole. Institutionnalisé depuis 1948, le Centre de documentation archivait ces documents dans un fonds constitué en 2005 de 500 boîtes correspondant à 70 mètres linéaires. Parallèlement, le Pharo possédait un fonds important de photographies anciennes et contemporaines retraçant l’histoire des actions menées outre-mer par ses anciens élèves.

Elle avait 3 missions

Ancien Institut de Médecine Tropicale des Armées, L'Ecole du Pharo> une mission de formation en médecine tropicale, de médecins, pharmaciens, infirmiers et techniciens de laboratoire, militaires et civils,
> une mission de recherche sur les maladies tropicales (paludisme, méningite cérébro-spinale et arboviroses),
> une mission de surveillance épidémiologique pour les armées françaises.

Le 16 septembre 2005, l’École du Pharo a célébré son centenaire. Elle organisait tous les ans, avec l’hôpital militaire de Marseille (HIA Laveran), des journées de Médecine Tropicale, les actualités du Pharo.

Le vendredi 14 juin 2013 se déroulera la cérémonie de fermeture de l’Institut, antenne de l’Institut de Recherche Biomédicale des Armées (IRBA).

A cette occasion, le drapeau de l’Ecole de santé des armées et sa garde ont participé à cette cérémonie. Cette prise d’armes a été présidée par le Médecin général des armées, directeur central du service de santé des armées. En juillet 2013, l’IMTSSA quitte Marseille et rejoint Brétigny-sur-Orge, une décision prise dès 2008 sous le gouvernement Fillon dans le cadre de la restructuration des armées. Le site est à présent occupé par l’Université Aix-Marseille.

Découvrez l’intégralité de la longue histoire de l’Ecole du Pharo


SOURCES Wikipedia Ecole du Pharo & archives-films-paca.net
PHOTOS Dominique Milherou Tourisme-Marseille.com & Anciennes cartes postales
A NOTER Ce site est un blog personnel, ces informations sont données à titre indicatif et sont mises à jour aussi souvent que possible. N’hésitez pas à me contacter pour toute correction ou contribution

Avis sur cette fiche
Il n'y a pas encore d'avis sur cette fiche, soyez le premier !
Laisser un avis
VOTRE NOTE:
D'autres fiches à explorer dans cette catégorie