Batterie de Montredon, le Südwall

Promenade du Grand Large, 13008 Marseille, France
924
Batterie de Montredon, le Südwall
Arrondissement : 8ème
Peut-être l’avez-vous croisée sans le savoir en vous rendant aux Goudes, ou en vous baignant près du Bain des Dames. Cette vieille batterie côtière, française à l’origine, fait déjà son apparition dans un procès verbal de la commission de défense des côtes du 19 février 1886, qui la renseigne comme étant conservée conformément à un avis de la même commission, d’un avis du 10 février 1876.

batterie-de-montredon-marseille-4Cette batterie n’est pas sans rappeler le style néo-classique de la fin du 19ème siècle du fort de Tourville de l’Ile Degaby ou encore du fortin trônant au dessus des plages des Corbières à l’Estaque. Le fortin donnera son nom à une rue du quartier et à une calanque dîtes de la Batterie. 5 bunkers y seront aménagés en 1943 par les allemands pour l’emplacement de canons de campagne dans le cadre de l’édification du mur de la Méditerranée.

Le Südwall, « rempart du sud », était un système extensif de fortifications côtières, construit par le Troisième Reich pendant la Seconde Guerre mondiale (1943) le long de la côte française de la mer Méditerranée (de Cerbère à Menton) et destiné à empêcher une invasion par les Alliés.

La 19e armée allemande (AOK 19, dont le PC était à Avignon) était composée de 7 secteurs côtiers de défense (KüstenVerteidigungsAbschnitt; KVA) couvrant les 864 km des côtes françaises de la méditerranée de la frontière espagnole jusqu’à la frontière italienne.

L’AOK 19 comprend les KVA suivants: 19 KVA A / 271. ID : Port-Vendres, Collioure, Cap Leucate… 19 KVA B / 277. ID : Port-la-Nouvelle, Narbonne-Plage… 19 KVA C / 271. ID : Cap d’Agde, Sète… 19 KVA D / 338. ID : La Camargue 19 KVA E / 244. ID : Marseille 19 KVA F / 242. ID : Toulon 19 KVA G / 148. ID: Cannes, Nice… Au moment du débarquement de Provence, le rempart littoral est constitué d’environ 500 ouvrages utilisables, et 200 ouvrages en construction.

Il ne reste plus grand chose de cette batterie de la madrague de Montredon où les allemands avaient installé 4×105 Schneider sous casemates type H671, avec PDT type H636a. La piscine de la Pointe Rouge est à présent construite à l’emplacement de la batterie. Seules les casemates sont encore visibles.


SOURCES fortiff.be et sudwall.supeforum.fr & Wikipedia
PHOTOS Dominique Milherou – Tourisme Marseille & Archives
A NOTERCe site est un blog personnel, ces informations sont données à titre indicatif et sont mises à jour aussi souvent que possible. N’hésitez pas à me contacter pour toute correction ou contribution
Avis sur cette fiche
Il n'y a pas encore d'avis sur cette fiche, soyez le premier !
Laisser un avis
VOTRE NOTE:
D'autres fiches à explorer dans cette catégorie