Château de Servière, la Bastide des Castors

Avenue Étoile Polaire, 13015 Marseille
2535
Château de Servière, la Bastide des Castors
Arrondissement : 15ème
Site Internet : chateaudeservieres.org

Le château en en bas à gauche en 1950 encore dans un environnement agricole et constitués de parcs mais déjà ceinturé par la nouvelle autoroute

Cette bastide du 18ème siècle, appartenant depuis 1945 au mouvement coopératif Castor et ses 360 maisons, deviendra tour à tour un centre social en 1962, des ateliers d’artistes de 1998 jusqu’à 2006, avec le retour d’une exposition éphémère en 2013 pour l’année Capitale Culturelle Européenne. L’association Château de Servières travaille aujourd’hui à la promotion d’artistes jeunes ou confirmés, non pas dans la bastide, mais dans le 4ème arrondissement au sein des Ateliers d’Artistes de la Ville de Marseille.

Après la Seconde Guerre mondiale des Marseillais en mal de logement achètent pour une somme modique le vaste terrain et la bastide du 18ème siècle encore dotée d’un bassin d’eau devant sa façade principale. Ils y fondent un chantier Castor, un mouvement d’autoconstruction coopérative né en 1945 en France. Il est aujourd’hui implanté au niveau national et compte près de 50 000 adhérents. Il s’agit non pas d’une association, mais de plusieurs associations plus ou moins indépendantes, fédérées par la Confédération nationale d’autoconstruction Castors.

Le Château au centre, entouré des “maisons Castors” et à droite de l’Ecole élémentaire Saint-Joseph Servières et en haut, la Ferme Capri inaugurée en 2021

Chacune a la même vocation et propose les mêmes services avec des variantes suivant les régions. Les Castors de Servières ont ainsi érigé environ 360 maisons toujours en place. La bastide, et son jardin potager, devient en 1962 un centre social, doublé d’une vocation culturelle. Travailleur social, Régine Dottori crée en 1988 la galerie du Château de Servières, organisant expositions puis ateliers d’artistes à partir de 1998. Le lieu aura fini par être liquidé en mars 2006 raison d’un contexte de crise généralisée et d’un manque de motivation.

En 2008, conservant son nom originel, la galerie intègre son nouveau lieu, boulevard Boisson dans le 3ème dans le foyer des anciens Ateliers d’artistes de la Ville de Marseille. En 2013 l’association réinvestie le château pour l’exposition éphémère “Le Mythe du retour” avec les œuvres de 22 artistes qui ont été attachés à Servières parmi les 200 et plus à y être passés entre 1988 et 2006.

chateau-de-servieres-marseilleL’association Château de Servières travaille aujourd’hui dans ses nouveaux locaux à la promotion d’artistes jeunes ou confirmés. Elle a ainsi coproduit et accompagné le travail de plus de 400 artistes et organisé des échanges avec une quinzaine de pays du pourtour méditerranéen. L’association Château de Servières reçoit le soutien de la Ville de Marseille, du Contrat Urbain de Cohésion Sociale. du département des Bouches du Rhône et de la Région Provence Alpes Côte-d’Azur.

Aujourd’hui le château appartiendrait toujours aux “Castors” et selon La Marseillaise en 2013, le groupement cherchait alors à le vendre, l’entretien leur revenant trop cher. L’Ecole élémentaire Saint-Joseph Servières jouxte aujourd’hui la demeure ainsi que la Ferme Capri inaugurée en 2021.


SOURCES Wikipédia Castors & La Marseillaisechateaudeservieres.org
PHOTOS chateaudeservieres.org & Google Street View &  La Marseillaise & IGN
A NOTER Ce site est un blog personnel, ces informations sont données à titre indicatif et sont mises à jour aussi souvent que possible. N’hésitez pas à me contacter pour toute correction ou contribution


Avis sur cette fiche
Il n'y a pas encore d'avis sur cette fiche, soyez le premier !
Laisser un avis
VOTRE NOTE:
COLLECTIONS
D'autres fiches à explorer dans cette catégorie