Créer, c’est vivre deux fois…Albert Camus

Rue du Théatre Français 13001 Marseille
33
Créer, c’est vivre deux fois…Albert Camus
Arrondissement : 1er
Ce texte en néon brillant signé Albert Camus est apparu sur la Canebière fin novembre 2020 en plein confinement de la culture…un message, une revendication , des Théâtres (Gymnase, Bernardines…) qui remplace (provisoirement ?) l’ancien portique métallique présent depuis plus d’une dizaine d’année.

A respirer l’absurde, à reconnaître ses leçons, à maintenir la tension entre l’homme et le monde, il peut y avoir un bonheur métaphysique. L’œuvre est alors la chance unique de maintenir sa conscience et d’en fixer les aventures. Créer, c’est vivre deux fois” écrit Albert Camus dans Le Mythe de Sisyphe. En mimant, en répétant, en recréant la réalité, on n’explique rien mais on parcourt, on enrichit, on agrandit le lieu où il faut bien vivre. Dans cet essai de 1942, Camus introduit sa philosophie de l’absurde : la recherche en vain de sens de l’homme, d’unité et de clarté, dans un monde inintelligible, dépourvu selon lui de Dieu et par conséquent de vérités et valeurs éternelles.

La prise de conscience de l’absurde nécessite-t-elle le suicide ? Camus répond : « Non, elle nécessite la révolte ».

En savoir plus sur Le Mythe de Sisyphe et sur Albert Camus


SOURCES wikipedia Le Mythe de Sisyphe
PHOTOS  Dominique Milherou Tourisme-Marseille.com
A NOTER Ce site est un blog personnel, ces informations sont données à titre indicatif et sont mises à jour aussi souvent que possible. N’hésitez pas à me contacter pour toute correction ou contribution

Avis sur cette fiche
Il n'y a pas encore d'avis sur cette fiche, soyez le premier !
Laisser un avis
VOTRE NOTE:
D'autres fiches à explorer dans cette catégorie