Bains Municipaux du Pharo

Anse de la Réserve, 13007 Marseille
25
Bains Municipaux du Pharo
Arrondissement : 7ème
Aujourd’hui l’Anse de la Réserve abrite le Rowing Club depuis 1965 et l’hôtel Sofitel depuis 1976…mais avant cela, vers la digue proche de l’UNM, se trouvaient les Bains Municipaux du Pharo, une piscine d’eau de mer dans l’esprit de celle du Mucem. Un lieu découvert par hasard grâce à un post facebook et une photo de Marc Spiegel. Je n’ai retrouvé que peu d’infos sur les origines de la création de ces bains.

De nombreux commentaires nostalgiques ont accompagné cette publication. Pour Anne c’était les années bonheur « D’abord l’aventure commençait aux pierres plates avec le bateleur le rêve ! Et puis les bains Municipaux toute ma jeunesse, les mamans, les petites filles avec leurs maillots sortant des cabines, et en haut Louis Kayed le maître des lieux, les jeunes fous plongeant de la hauteur du bâtiment ! Qui veut un peu d’ambre solaire ? Bonjour Nine ! Bonjour Angèle ! Et toinette elle viendra ? Si si venait tout l’Hôtel Dieu et la Mairie, les jeunes du Panier et du Vieux Port ! Les vacances du cœur de Marseille ». Pour Monique c’était « le bon temps de l’enfance ! la limonade et les frites que l’on prenait au bar avec maman et le retour à pied jusqu’à la rue de la Joliette…nous étions cuites mais tellement heureuses !« . Pour Jacqueline « Inoubliable cet endroit où on était avec les copains les copines où l’on passait de merveilleux moments ». Pour François « il y avait aussi un bâtiment sur pilotis avec son bar et le toit terrasse solarium, quand à la digue…elle servait d’embarcadère pour les barques de pécheurs qui nous faisait la traversée du vieux port pour aller sur la plage. » Pour Gérard « C’était toute ma jeunesse dans les années 60 avec toute la bande de la place Lenche et de la rue Caisserie, mes premières fiancées ».

Selon le Professeur Georges François, « le premier établissement de bains de mer à Marseille se situait non loin de là dans l’anse du Pharo, l’un des tout premiers en France ; il est dû à l’initiative d’un médecin, le docteur Giraudy. Natif de Bouyons dans le Var, Jean Baptiste Giraudy est un ancien chirurgien des armées du Roi qui s’était établi à Marseille en 1782. En 1818 il installe dans l’anse du Pharo une grande barque aménagée dans laquelle les malades peuvent bénéficier de bains de mer froids ou chauds. Ils doivent rapidement abandonner l’expérience car la plupart des sujets sont victimes du mal de mer. Il dépose alors une demande pour installer son établissement à terre, toujours dans l’anse du Pharo. Le préfet interroge alors la Société Royale de Médecine de Marseille qui donne un avis favorable. Malheureusement, la zone choisie par le docteur Giraudy est marécageuse, ouverte aux vents du Nord et envahie par les algues. L’exploitation de l’établissement va rapidement cesser« .


SOURCES Marc Spiegel & commentaires du post & Bains de mer sur ordonnance au XIXe siècle à Marseille par le Professeur Georges François
PHOTOS Marc Spiegel
A NOTER Ce site est un blog personnel, ces informations sont données à titre indicatif et son mises à jour aussi souvent que possible. N’hésitez pas à me contacter pour toute correction ou contribution

Avis sur cette fiche
Il n'y a pas encore d'avis sur cette fiche, soyez le premier !
Laisser un avis
VOTRE NOTE:
D'autres fiches à explorer dans cette catégorie