Buffet de la gare d’Aubagne 1858-2024

Square Marcel Soulat, 13400 Aubagne
12
Le 6 mai 2024 et malgré une pétition ayant recueilli 2800 signatures pour sa sauvegarde, l’iconique buffet de la gare d’Aubagne conçu par l’architecte vosgien Léon-Charles Grillot (1827-1898) à la fin du XIXe siècle a été détruit du fait de son emplacement sur le tracé du Val’tram vers La Bouilladisse. La gare a été mise en service en 1858 par la Compagnie des chemins de fer de Paris à Lyon et à la Méditerranée. Une notice explicative de 1865 détaille le tracé de la ligne d’Aubagne aux mines de Fuveau et mentionne déjà “le bâtiment des voyageurs“ qui aurait construit vers 1860…

Selon un tract du collectif pour la défense du patrimoine aubagnais (CDPA) distribué en 2023 : « Pour faire passer les rails bien droit au ras du perron de la gare, un pool d’ingénieurs et d’urbanistes a décidé, sans concertation, de raser cette jolie maison de briques de style 1900 qui orne le côté ouest de la place de la gare. Ce buffet en tant que témoin de l’histoire des chemins de fer provençaux appartient au patrimoine aubagnais et doit être sauvé ! ». Mais cette action et la pétition n’auront rien changé. Selon La Provence l’option d’un détournement avait été rejetée par la Métropole avançant qu’elle « représenterait un coût disproportionné par rapport à ce bâtiment qui n’a pas de caractère patrimonial ». En effet la bâtisse au toit pointu orné de lambrequins n’avait jamais fait l’objet d’un classement au patrimoine ferroviaire. Dans le département seul deux ouvrages le sont, la gare de l’Estaque et le viaduc de Saint-Chamas. L’ouvrage collectif “Aubagne, le temps retrouvé”, publié en 2005 et dirigé par l’archéologue Dominique Berthout, caractérise le buffet par son “architecture éclectique du milieu du XIXe siècle, de part son style chalet, son alternance, très esthétique, de pierres blanches et de briques rouges, ainsi que son décor festonné en base de toiture.” Selon Marsactu, à partir de 1998, date du réaménagement du pôle d’échange multimodal d’Aubagne, l’ancien buffet a servi de guichet pour la vente de tickets de bus du réseau métropolitain. Quand l’agglomération a mis en place la gratuité des transports en 2009, il a été fermé. Ensuite une association de promotion du vélo “Action vélo” occupa provisoirement l’ancien buffet.

Quant à l’architecte du buffet, Léon-Charles Grillot, on lui attribue la création des gares de Dieulouard, Pont-à-Mousson, Rémilly, Marbache, Faulquemont, Saint-Avold, Herny, Courcelles-sur-Nied, Peltre, Pagny-sur Moselle, Ars-sur Moselle sur la ligne entre Frouard et Forbach, celles de Vienne, Montélimar, Pierrelatte, Feyzin, Tain-l’Hermitage, Orange, Loriol, Sorgues, Saint-Fons sur la ligne entre Lyon et Avignon.


SOURCES La Provence & La Marseillaise & Marsactu
PHOTOS Ludo33 & Carte postale ancienne
A NOTER Ce site est un blog personnel, ces informations sont données à titre indicatif et son mises à jour aussi souvent que possible. N’hésitez pas à me contacter pour toute correction ou contribution

Avis sur cette fiche
Il n'y a pas encore d'avis sur cette fiche, soyez le premier !
Laisser un avis
VOTRE NOTE:
D'autres fiches à explorer dans cette catégorie