Le Cyclope vaincu par un Chef étoilé

Anse de la Fausse Monnaie, 13007 Marseille
410
Le Cyclope vaincu par un Chef étoilé
Arrondissement : 7ème
Niché sous une voûte de la Corniche, ceinturant l’Anse de la Fausse Monnaie, se trouvait jusqu’au 22 juillet 2021 un astucieux graff géant représentant un œil, surnommé sur les réseaux sociaux “le cyclope du littoral”. Cet œuvre ressemblait à un “Nazar boncuk”, une amulette traditionnellement faite en verre visant à protéger contre le « mauvais œil ». Peut-être greffée ici afin de porter chance aux jeune plongeurs s’élançant dans des sauts très et trop risqués depuis un piton rocheux à plus de 10 mètres de hauteur. Une pratique pourtant interdite depuis un arrêté municipal de 2016 mais ancrée dans les rites adolescents marseillais. Mais ce regard qui faisait face au luxueux restaurant du Petit Nice n’était pas du goût du chef étoilé Gérald Passedat qui en a demandé son retrait (express) considérant l’œuvre comme un tag. Dommage, cependant une petite polémique a commencer comme bien souvent à naître sur les réseaux sociaux et une pétition a rapidement été lancée pour son retour.

Le Nazar boncuk de l'Anse de la Fausse Monnaie, MarseilleEn Asie centrale, pendant les temps où le tengrisme dominait, les gens croyaient en des superstitions similaires, avec des amulettes comme des fers à cheval, de l’ail, des dents de loup, des épines séchées, du plomb ou des pierres, mais l’œil bleu de cristal a toujours été le plus populaire. On trouve le nazar boncuk en Turquie, où il a fait sa première apparition, ainsi qu’au Levant. Le Nazar Boncuk sous sa forme actuelle n’a été popularisé que durant le déclin de l’Empire ottoman à la fin du XIXe siècle. Les verriers installés dans la ville d’Izmir, voyant leur art perdre de sa popularité, décidèrent conjointement de combiner la légende du mauvais œil avec un talisman de verre en forme d’œil pour revitaliser leur art. Ce fut un succès et cette amulette turque rentra peu à peu dans les mœurs et la culture de beaucoup de pays du bassin méditerranéen.

Puis peu à peu grâce à l’influence de l’Empire ottoman elle se popularisa en Azerbaïdjan, en Iran, en Arménie, et en Grèce. Mais c’est en Turquie que ce talisman est le plus répandu. Dans la croyance populaire ottomane, les gens blonds aux yeux bleus ont le pouvoir de nuire, c’est aussi le « mauvais œil ». Le nazar boncuk est donc là pour repousser les sorts, le mal et ainsi protéger la personne et ses biens.

Comme le relate un article de France Bleu, “C’est après un post sur twitter, le chef étoilé Gérald Passedat a obtenu gain de cause. La direction de la Mer et Littoral de Marseille a envoyé une équipe de techniciens pour enlever le fameux œil du cyclope ce jeudi 22 juillet“.


SOURCES wikipedia & France Bleu
PHOTOS Dominique Milherou Tourisme-Marseille.com
A NOTER Ce site est un blog personnel, ces informations sont données à titre indicatif et son mises à jour aussi souvent que possible. N’hésitez pas à me contacter pour toute correction ou contribution

Avis sur cette fiche
Il n'y a pas encore d'avis sur cette fiche, soyez le premier !
Laisser un avis
VOTRE NOTE:
D'autres fiches à explorer dans cette catégorie