Taverne Charley, Repaire de Simone de Beauvoir

20 Boulevard Garibaldi, 13001 Marseille
1021
Taverne Charley, Repaire de Simone de Beauvoir
Arrondissement : 1er
Au n°20 du Boulevard Garibaldi, se trouvait la Taverne Charley ouverte en 1933 et aujourd’hui disparue. Simone de Beauvoir aimait s’y installer lors de ses différents séjours à Marseille où elle est nommée au lycée Montgrand. C’est d’ailleurs dans cette brasserie que le 10 septembre 1937, au retour d’un voyage en Grèce, elle écrira une lettre très mélancolique à Jean-Paul Sartre son compagnon, écrivain et philosophe, déjà reparti pour l’Alsace. La philosophe, romancière, épistolière, mémorialiste et essayiste Simone de Beauvoir est souvent considérée comme une théoricienne importante du féminisme, et a participé au mouvement de libération des femmes dans les années 1970

C’est également à la taverne Charley que fut arrêté le 28 avril 1943, par la Gestapo de Marseille, Jean Multon, alias Lunel, secrétaire et « homme de confiance » du chef régional du mouvement Combat, Maurice Chevance, alias Bertin.

Cette arrestation fut catastrophique pour la Résistance intérieure française car Multon, qui était très au courant du fonctionnement de l’organisation, dans la Région sud (R2), mais aussi à Lyon, accepta de parler et de travailler avec les services allemands.

Il s’ensuivit une série d’arrestations en cascade (notamment celles de Berty Albrecht et René Hardy à Lyon et du Général Delestraint à Paris) qui allaient permettre à la Gestapo d’identifier les chefs des Mouvements unis de la Résistance (MUR), dont Jean Moulin, et conduire au drame de Caluire-et-Cuire.

Le lieu accueille aujourd’hui toujours une brasserie-restaurant.


SOURCES Wikipédia
PHOTOS Archives
Avis sur cette fiche
Il n'y a pas encore d'avis sur cette fiche, soyez le premier !
Laisser un avis
VOTRE NOTE:
D'autres fiches à explorer dans cette catégorie