Man VS Wild, l’Homme et la Tortue par Mahn Kloix et Gütan

5 Rue Vian, 13006 Marseille
21
Man VS Wild, l’Homme et la Tortue par Mahn Kloix et Gütan
Arrondissement : 6ème
Site Internet : www.mahn.fr
C’est durant l’été 2017 que Mahn Kloix, artiste engagé parisien, installé à Marseille depuis 2010, a posé cette gigantesque fresque, Man versus wild, en collaboration avec Giuseppe Gütan.

On y découvre une sculpturale tortue observant avec attention un plongeur qui tente de communiquer avec lui. Man vs. Wild, est un ensemble d’immenses fresques mettant en scène des êtres humains faisant face à des animaux gigantesques. Une initiative inter-villes, composée autour des préoccupations environnementales de l’artiste. Une version de l’œuvre en sérigraphie noir et or réalisée par l’atelier Typon Noir sur papier 250g a été tirée à 200 exemplaires, toutes vendues ! Manh Kloix évoque ainsi son art “Je raconte des histoires, des histoires contemporaines, celles de gens qui nous entourent, des gens qui se battent pour leurs rêves. Mais avant tout, je parle de cette vibrante capacité que nous avons tous en nous de faire évoluer le monde dans lequel nous vivons“. Selon la biographie de Théophile Pillault  “Mahn Kloix est né à Paris en 1980. Il vit et travaille à Marseille depuis dix ans. Entre un grand-père militant et des parents syndiqués, Mahn Kloix a grandi au sein d’une famille engagée, portée par les grands combats sociaux.

Et si l’activisme plane au-dessus de sa tête, le jeune homme va, lui, choisir une voie tout aussi engagée : la création artistique. En 2003 il entre aux Gobelins, l’école de l’image, pour se frotter au graphisme et aux Arts appliqués, au cœur de classes envisagées comme de véritables ateliers de groupes. Le jeune artiste passe également une partie de ses études à Besançon : il y subit alors l’influence du Bauhaus puis de l’école suisse « épurée, froide et nette », ainsi que les esthétiques des grands affichistes allemands et russes. Steinlen, Cassandre, Loupot, Savignac l’inspirent et le dirigent irrémédiablement vers le format papier : « un des rares supports de communication capables de traverser le temps. » Au fil du temps, le graphiste cède lentement la place à l’artiste. Devenu Mahn Kloix, l’homme voyage, dessine, commence à s’afficher dans l’espace public”.

Installé à Marseille depuis 2011, il fait de la vieille cité historique sa ville de départ à l’exploration du bassin méditerranéen « politique et militant ».


SOURCES Mahn.fr par Théophile Pillault
PHOTOS  Dominique Milherou Tourisme-Marseille.com
A NOTER Ce site est un blog personnel, ces informations sont données à titre indicatif et sont mises à jour aussi souvent que possible. N’hésitez pas à me contacter pour toute correction ou contribution

Avis sur cette fiche
Il n'y a pas encore d'avis sur cette fiche, soyez le premier !
Laisser un avis
VOTRE NOTE:
D'autres fiches à explorer dans cette catégorie