Jardin de la Colline et la Traverse des Amoureux

Rue des Tartares, 13006 Marseille
531
Jardin de la Colline et la Traverse des Amoureux
Arrondissement : 6ème
Trois escaliers pour marcheurs motivés partent vers le petit Jardin de la Colline…la Montée de la Croix, et plus bucolique la Rue et la Traverse des Amoureux, un nom qui pourrait en fait venir d’une déformation du mot provençal Amourie, qui veut dire Mûrier. Dans tous les cas ce petit quartier labyrinthe aux ruelles s’entremêlant est plein de romantisme et de charme.

Après avoir gravi les nombreuses marches, 170 pour la Montée de la Croix, on atteint essoufflé l’entrée du Nid de l’aigle, la maison iconique d’André Stern faisant face à la Bonne Mère…mais juste avant on découvre ce jardin communautaire. Implanté en restanque, avec son petit banc, ses plantations, il offre une vue superbe et inédite sur l’Est de Marseille. Mais ne vient pas là qui veut ou n’importe quand. Ce petit carré de verdure fermé par un cadenas à code doit être la chasse gardée des riverains et certainement un lieu de partage et de belles soirées. Un panneau de signalisation en triangle est épinglé sur la porte d’entrée, représentant une abeille munie d’un glaive montant la garde…on sera prévenu ! Blague à part, il s’agît en fait de l’indication de la présence d’une ruche avec son numéro d’agrément.

Autrefois sur le sommet le plus haut de la colline se trouvait déjà un ancien potager et jardin parsemé de 3 cabanons, surnommé à l’origine le nid d’aigle.

Quand au nom de la traverse où se trouve le jardin, “des Tartares”, on s’interroge ! « Tartares » est un terme occidental ambigu regroupant les peuples tatars et mongols d’Eurasie, et plus particulièrement d’Asie centrale (on a également nommé Tartarie l’ensemble des régions d’Asie centrale où ils vivent). Autre sens, dans la mythologie grecque, le Tartare est un lieu situé dans les profondeurs des Enfers, où vont les grands criminels et les monstres quand ils sont tués. Mais ici sur cette colline on est plus proche des cieux que des entrailles de la terre !

Même la bible en la matière, le Dictionnaire Historique des Rues de Marseille sèche sur le sujet.


SOURCES Tourisme-Marseille.com & Wikipedia Tartare
PHOTOS Dominique Milherou Tourisme-Marseille.com
A NOTER Ce site est un blog personnel, ces informations sont données à titre indicatif et son mises à jour aussi souvent que possible. N’hésitez pas à me contacter pour toute correction ou contribution

Avis sur cette fiche
Il n'y a pas encore d'avis sur cette fiche, soyez le premier !
Laisser un avis
VOTRE NOTE:
D'autres fiches à explorer dans cette catégorie