Jardin et Réservoir Lacédémone

Résidence le Pythagore, 13006 Marseille
243
Jardin et Réservoir Lacédémone
Arrondissement : 6ème
Le Parc de la Cômerie a été inauguré le 22 octobre 2019 sur un domaine de 10 000 m², fondé en 1885 par les Sœurs Franciscaines Missionnaires de Marie. Mais ce que l’on sait moins c’est que juste à côté se trouve un autre jardin public, plus modeste mais agréable, caché derrière la Résidence Pythagore, au pied d’un immense réservoir d’eau.

le Réservoir Lacédémone

Il faut oser franchir le portail de la résidence et se rendre au fond à gauche pour découvrir ce joli jardin sur plusieurs niveaux, offrant un beau panorama sur l’Est de Marseille et le Stade Vélodrome. Niveau aménagements, pas grand chose à signaler, juste quelques bancs à l’ombre d’une belle pinède et de grands arbres offrant beaucoup d’ombre lors de la saison chaude. Plus insolite, la vue sur un immense toit végétalisé, qui renferme le Réservoir Lacédémone, relié au Canal de Marseille et créé en 1958. C’est en ici en 1968 que fut installée une station solaire avec chaudière solaire de 50 kw mise au point avec la collaboration de Giovanni Francia le pionnier de l’énergie solaire dans le monde.

Jardin ouvert de 8h à17h30 de novembre à février, de 8h à 19h de mars à avril, de 8h à 20h de mai à août, de 8h à 19h de septembre à octobre.

Lacédémone (appelée plus couramment Sparte) est une ancienne ville grecque du Péloponnèse, perpétuée aujourd’hui par la ville moderne du même nom de 18 185 habitants. Située sur l’Eurotas, dans la plaine de Laconie, entre le Taygète et le Parnon, elle est l’une des cités-États les plus puissantes de la Grèce antique, avec Athènes et Thèbes. Déjà mentionnée dans l’Iliade, elle devient au viie siècle av. J.-C. la puissance dominante de sa région et prend la tête des forces grecques lors des Guerres médiques. Au ve siècle av. J.-C., elle remporte la guerre du Péloponnèse qui l’oppose à Athènes, mais perd l’hégémonie après la défaite de Leuctres en 371 av. J.-C. contre les Thébains d’Épaminondas. Sparte se distingue des autres cités par un modèle social où la minorité des Homoioi (les « égaux ») exerce à plein temps la citoyenneté tandis que l’activité économique est assurée par les Périèques, population libre mais non-citoyenne, et par les Hilotes, dont le statut s’apparente à celui des serfs du Moyen Âge occidental.

L’éducation est obligatoire, collective et organisée par la cité : elle vise à former des soldats disciplinés, efficaces et attachés au bien de la cité. De fait, l’armée spartiate est renommée comme la plus puissante du monde grec. De plus, Sparte est la seule cité de Grèce dépourvue de murailles car d’après Lycurgue, « une ville bien défendue est celle qui est entourée d’un mur d’hommes, et non d’un mur de briques ».


SOURCES Photo de 1965 et panneau de la mairie & Wikipedia Lacédémone
PHOTOS Dominique Milherou Tourisme-Marseille.com
A NOTER Ce site est un blog personnel, ces informations sont données à titre indicatif et son mises à jour aussi souvent que possible. N’hésitez pas à me contacter pour toute correction ou contribution

Avis sur cette fiche
Il n'y a pas encore d'avis sur cette fiche, soyez le premier !
Laisser un avis
VOTRE NOTE:
COLLECTIONS
D'autres fiches à explorer dans cette catégorie