La fuite dans les calanques de Zarafa, la Girafe du Roi, 1826

Campagne Pastre, 13008 Marseille
26
La fuite dans les calanques de Zarafa, la Girafe du Roi, 1826
Arrondissement : 8ème
Zarafa la girafe du Roi Charles X, on connait sa célèbre statue sur la canebière servant de borne à livre avec son girafon…mais l’histoire de sa fuite dans les Calanques de Marseille un peu moins !

Le vice-roi en Égypte ottomane, Méhémet Ali, offrit une girafe à chacun des trois monarques européens les plus puissants de l’époque, l’empereur d’Autriche, François Ier, le souverain britannique, George IV, et le roi de France, Charles X. L’idée d’offrir une girafe à la France a été donnée à Méhémet Ali par Bernardino Drovetti, consul de France en Égypte afin d’entretenir les relations entre les deux pays, notamment dans un contexte de guerre d’indépendance opposant les Grecs à l’Empire ottoman. Méhémet Ali avait lui-même reçu cette girafe en cadeau de Mouker Bey, un seigneur du Soudan. Née début 1825 d’après les calculs de l’époque, elle arriva à Marseille le 14 novembre 1826.

Selon le site du Parc National des Calanques, Zarafa est d’abord placée discrètement en quarantaine au Lazaret du Frioul. Le 14 novembre 1826, la girafe est emmenée de nuit, pour éviter les attroupements et l’agitation, aux jardins de la Préfecture où un enclos spécifique lui a été aménagé. Elle doit passer l’hiver à Marseille avant d’être amenée à Paris pour le Roi de France. Afin de préserver sa santé, il est décidé de la promener à la campagne Pastré, où elle s’échappe ! La perte de ce cadeau royal est inimaginable : deux régiments de soldats sont envoyés pour la récupérer. Elle est à nouveau capturée après dix heures de recherche dans les Calanques.

Alexandre Dumas raconte qu’au terme de cette cavale, « jamais elle ne s’était portée mieux : un jour passé dans les sables du mont Redon avait suffi pour lui rendre la santé ».

La girafe fut ensuite conduite à Paris à pied à partir du 20 mai 1827 (880 km en six semaines). Au cours de ce voyage, elle était accompagnée par Geoffroy Saint-Hilaire, directeur du Jardin des plantes, ainsi que par deux vaches dont elle buvait le lait et qu’elle suivait, une escorte de gendarmes à cheval, et un chariot à bagages. Arrivée le 30 juin 1827, elle fut pendant trois ans une des principales attractions de la capitale (au cours de l’été 1827, elle attira 600 000 curieux) et participa à l’essor du 5e arrondissement.

Après sa mort le 12 janvier 1845 de tuberculose bovine due à l’ingestion quotidienne de lait de vache, elle a été naturalisée, et fait désormais partie de la collection zoologique du Muséum d’histoire naturelle de La Rochelle.


SOURCES Parc National des Calanques & Wikipedia Girafe offerte à Charles X par Méhémet Ali
PHOTOS Dominique Milherou Tourisme-Marseille.com & Archives non créditées & tableau de Jacques Raymond Brascassat
A NOTER Ce site est un blog personnel, ces informations sont données à titre indicatif et son mises à jour aussi souvent que possible. N’hésitez pas à me contacter pour toute correction ou contribution

Avis sur cette fiche
Il n'y a pas encore d'avis sur cette fiche, soyez le premier !
Laisser un avis
VOTRE NOTE:
D'autres fiches à explorer dans cette catégorie