Villa la Petite Ourse, La Joconde, Restaurant Café Buffet

Traverse de la Cascade, 13007 Marseille
1993
Villa la Petite Ourse, La Joconde, Restaurant Café Buffet
Arrondissement : 7ème
On s’est (presque) tous imaginé un jour habiter dans cette superbe maison jaune de Malmousque, et pour cause, elle reste l’une des plus idéalement situées de Marseille…au début du 20ème siècle on pouvait librement y boire un verre où y déjeuner au sein du Restaurant café Buffet. Devenue une Villa baptisée La Joconde, puis la Petite Ourse, elle accueillera un temps le consul japonais puis Alexandre Guérini, frère de Jean-Noël, ancien président du conseil général des Bouches-du-Rhône. Certains marseillais pensent que le chorégraphe Roland Petit y demeura aussi et que Kad Mérad en fut le propriétaire…mais il s’agissait en fait de villas voisines.

Villa la Petite Ourse, La Joconde, Restaurant Café Buffet, Marseille

Le Restaurant Café Buffet

On dit de cette villa de 246m² sur 634 m² de terrain que son nom, “Petite Ourse“, vient de l’appellation de la société crée en 1996 pour son acquisition par la compagne de Mr Guérini, Jeannie Peretti. Mais on retrouve déjà en 1981 des traces de cette appellation dans des documents des Archives Municipales et dans une demande de permis de construire. Mais revenons à la compagne de Mr Guérini… “l’analyse de ses comptes bancaires révèle qu’elle n’a pas la ressource nécessaire pour acquérir un tel bien”, fit remarquer le juge Charles Duchaine lors d’une investigation sur les activités d’Alexandre Guérini, gestionnaire de décharges publiques. Les enquêteurs ont alors mis à jour un drôle de montage financier

Ce dossier judiciaire révélera des dizaines de photos de la villa montrant des travaux d’envergures avec la piscine intérieure et son jacuzzi, la piscine extérieure avec ses rochers, la salle de cinéma, la salle orientale, les chambres à coucher luxueuses…

Cette maison, un ancien Restaurant café Buffet, devenue la demeure La Joconde faisait partie des “Folies” les magnifiques villas construites au 19ème siècle sur la Corniche telles que les prestigieuses villas Valmer et Gaby Deslys.

Villa la Petite Ourse, La Joconde, Restaurant Café Buffet, Marseille

Document de 1981, demande de permis de construire

Bien des rumeurs ont circulé sur les hypothétiques propriétaires de cette villa ! Elle aurait selon certaines rumeurs appartenue au chorégraphe Roland Petit mais il habitait en fait en face dans une très belle villa avec des arcades non loin du virage de la Traverse des Cascades. En 1972, avec la pièce Pink Floyd Ballet, Roland Petit fonde le Ballet national de Marseille, qu’il dirigera pendant vingt-six ans. Auteur de plus de cinquante créations abordant tous les genres, il chorégraphie pour une pléiade de grands danseurs internationaux. Il décédera le 10 juillet 2011 à Genève et repose dans la 13e division du cimetière du Montparnasse à Paris.

Autre rumeur, celle de Kad Mérad mais sa véritable maison se situait non loin de là, toujours Traverse des Cascades, il s’agissait de la Villa Moncade. C’est Emmanuelle, son épouse, originaire de la cité phocéenne, qui lui a fait découvrir et aimer cette ville où il résidait ponctuellement depuis 2006 et qui deviendra l’héroïne de son film éponyme, “Marseille“, sortie en 2016. Mais depuis quelques années Kad Mérad a vendu sa maison de Maldormé.

De source plus sûre (archives municipales) l’un des propriétaires, M. Hilaire Ambroggi avait fait une demande en 1981 pour la création de 2 pièces pour un total de 75 m² sous la terrasse. Une demande qui avait été refusé à l’époque. La villa apparemment tombé un temps dans le giron municipal aurait été vendue en 2007 par la Ville de Marseille à des particuliers.  Suite à la publication de cette fiche on en apprend un peu plus sur un résident précédant, via un message envoyé par une internaute : “Mon grand père, japonais travaillant au consulat, y était invité fréquemment puisque le consul japonais y habitait. j’ai même une photo de moi sur la terrasse ! A gauche du portail il reste un cartouche en japonais avec un prénom féminin“.

La Villa la Petite Ourse se dresse sur un petit piton rocheux entre la plage de la Batterie des Lions et l’Anse de Maldormé. Près du portail d’entrée de la villa, où se trouve (aux dernières nouvelles) en permanence une vieille voiture, une 4L (celle du gardien, du propriétaire ?), se situait juste à côté, en contre bas, le “cabanon Sardou“, aujourd’hui détruit où les parents de Michel Sardou auraient vécus un moment après guerre.


SOURCES Le JDD & lemondephilomene.over-blog.com & Wikipédia Roland Petit & Archives Municipales de Marseille & John John & Yvon Tapias & Michèle Lelievre
PHOTOS Dominique Milherou Tourisme-Marseille.com & Archives Municipales (merci à Christine de La Celle pour les photos) & Cartes postales anciennes
A NOTER Ce site est un blog personnel, ces informations sont données à titre indicatif et sont mises à jour aussi souvent que possible. N’hésitez pas à me contacter pour toute correction ou contribution

Avis sur cette fiche
Il n'y a pas encore d'avis sur cette fiche, soyez le premier !
Laisser un avis
VOTRE NOTE:
D'autres fiches à explorer dans cette catégorie