L’Arrivée d’un train en gare de La Ciotat, 1895 et la fresque de 2023

Gare de la Ciotat
33
L’Arrivée d’un train en gare de La Ciotat est un film majeur de l’histoire du cinématographe, l’un des premiers de l’histoire du cinéma. Il est tourné par l’industriel lyonnais Louis Lumière durant l’été 1895, puis projeté publiquement pour la première fois le 25 janvier 1896, à Lyon. Il en existe plusieurs versions. En novembre 2023 les artistes Viviani et Cros2 s’en sont inspirés pour une commande de la Ville avec l’accord de la Métropole. En quinze jours, deux fresques sur l’histoire du septième art sont apparues de part et d’autre du dernier niveau du parking du pôle d’échanges multimodal, à ciel ouvert. Les fresques s’inscrivent dans un parcours cinématographique dans la ville, rappelant le lien entre la gare, la ville et le cinéma. 

Extrait du film de 1895

Le film montre un train arrivant en gare de La Ciotat. La famille Lumière y possédait sa résidence d’été, ce qui a permis à Louis Lumière de tourner plusieurs films dans cette ville, principalement durant les périodes estivales de 1895 et de 1896. Contrairement à ce qui est souvent cru, ce film ne figurait pas dans les dix films de la première projection cinématographique publique organisée à Paris par les frères Lumière, le 28 décembre 1895, au Salon indien du Grand Café. Dans la diagonale du champ s’appuyant sur la ligne de fuite d’une voie ferrée, des voyageurs en habits du dimanche attendent sur le quai. Un bagagiste s’approche de la caméra. Au fond, une locomotive à vapeur apparaît, son image grossit. Ralentissant, elle disparaît à notre regard par la gauche. Les voitures s’immobilisent.

Des voyageurs en descendent, d’autres s’apprêtent à monter ou s’attardent sur le quai, les curieux regardent par les fenêtres des voitures, certains remarquent la caméra et la fixent du regard (Louis Lumière se trouvait derrière son cinématographe et actionnait lui-même la manivelle aux yeux de tous).

Extrait de la fresque de Viviani et Cros2 de 2023

Louis Lumière, né le 5 octobre 1864 à Besançon (Doubs) et mort le 6 juin 1948 à Bandol (Var), était un ingénieur et industriel qui a joué un rôle déterminant dans la photographie et dans la mise au point du cinéma. Louis Lumière est le plus souvent associé au nom de son frère aîné, Auguste Lumière, sous la dénomination des frères Lumière. Ce rapprochement est un peu abusif en ce qui concerne l’invention du cinématographe, puisqu’en réalité, Auguste a échoué dans sa tentative de fabriquer une première machine, et a passé la main à son frère qui a fait aboutir l’invention. D’autre part, Louis a été le réalisateur de toutes les premières vues photographiques animées de la Maison Lumière, auxquelles Auguste n’a assisté parfois qu’en tant que comédien amateur (Le Repas de bébé, La Pêche aux poissons rouges, Démolition d’un mur, etc). Mais le contrat passé entre les deux frères prévoyait qu’ils soient associés systématiquement, aussi bien moralement que financièrement, dans tous leurs travaux et découvertes. Chaque frère œuvre de son côté, mais, jusqu’en 1918, tous leurs travaux seront signés de leurs deux prénoms. Cette communauté de labeur se double d’une parfaite entente fraternelle. Les deux frères, qui ont épousé deux sœurs, vivent dans les appartements symétriques d’une même villa. Des années durant, l’opinion publique a évoqué le couple légendaire des « frères Lumière », unis dans la célébrité comme dans la vie.


SOURCES wikipedia L’Arrivée d’un train en gare de La Ciotat & wikipedia Louis Lumière & La Provence
PHOTOS Extrait du film et d’un reportage de la Ville de La Ciotat
A NOTER Ce site est un blog personnel, ces informations sont données à titre indicatif et son mises à jour aussi souvent que possible. N’hésitez pas à me contacter pour toute correction ou contribution

Avis sur cette fiche
Il n'y a pas encore d'avis sur cette fiche, soyez le premier !
Laisser un avis
VOTRE NOTE:
D'autres fiches à explorer dans cette catégorie