Pyramide du Roy d’Espagne, le tombeau de Camille Georges

Allée Emmanuel Chabrier 13008 Marseille
10115
Pyramide du Roy d’Espagne, le tombeau de Camille Georges
Arrondissement : 8ème
Cette pyramide de 6 mètres de haut en maçonnerie de pierres fut bâtie autour de 1809 par Dominique Bastide, riche négociant marseillais, propriétaire du futur château du Roy d’Espagne qui prenait place non loin…une demeure construite en 1804 et détruite à la fin des années 50. Cet étrange ouvrage, servit de mausolée familial pour son fils Camille Georges, mort à deux ans en 1809. La dépouille aurait ensuite été transférée au cimetière de St Charles puis au Cimetière Saint -Pierre, son remplaçant, et la pyramide abandonnée.

La pyramide à l’origine

Elle reste le seul et dernier vestige de la propriété initiale, constituée d’un château et d’un parc, restée célèbre pour avoir accueilli à la demande de Napoléon, Charles IV, roi d’Espagne du 14 décembre 1788 au 19 mars 1808…Le monarque et sa cour furent en exil entre 1808 et 1812 dont 3 années à Marseille. Le superbe domaine de 170 hectares est alors racheté en 1811 par celui qui le louait déjà depuis le départ de la famille Bastide endeuillée. Le nouveau propriétaire est venu ici en exil forcé (mais luxueux), par l’empereur Napoléon qui a obtenu son abdication du trône au bénéfice de son frère Joseph Bonaparte. Le monarque espagnol passera ici trois années, élevant considérablement le standing du château et de la propriété…entre boudoirs, salle de billard, galerie des glaces à l’intérieur et bassins à cascades, temple à colonnades, orangerie ceinturée de statues de Jupiter ou encore du dieu Pan à l’extérieur. Mais craignant les menées de nationalistes espagnols, Napoléon transféra en 1812 l’ex-roi au Palais Barberini de Rome. A partir de la mort de sa majesté en 1819, le château passera des mains de son héritier à celles de très nombreux propriétaires avant de se transformer en camp pour soldats hindous en 14-18 et de disparaître définitivement vers 1946 pour finalement accueillir sur son vaste domaine, à partir de 1958 les 10 iconiques tours marseillaises « du Roy d’Espagne ». Un nom de quartier et une pyramide, derniers vestiges de cette saga historique.

Pyramide de Cestius à Rome

La Pyramide marseillaise semble s’inspirer de celle de un monument funéraire de l’Antiquité situé près de la porta San Paolo à Rome. Elle porte le nom de celui qui s’y est fait inhumer : Caïus Cestius. Au Moyen Âge, cette pyramide passait pour être le tombeau de Rémus, frère de Romulus, fondateur mythique de la cité de Rome. Elle fut construite en réalité entre 18 et 12 av. J.-C. et mesure 36,4 mètres de haut pour une base de 29,5 mètres de large. Le style égyptien de la pyramide, et ce indépendamment du fait que les pyramides romaines ont un angle plus marqué au sommet que les pyramides égyptiennes, prouve l’influence de la présence récente (30 av. J.-C.) de l’empire romain sur les terres des pharaons. La chambre sépulcrale porte encore des traces de peinture tandis que l’ouverture de la pyramide a été faite dans une période plus récente.

L’édifice marseillais est actuellement à l’état de quasi l’abandon et non classé malgré des initiatives citoyennes pour tenter de la rénover en profondeur. Une première rénovation a eu lieu en 2008 sur la pyramide du Roy d’Espagne, assurée par l’association syndicale foncière libre qui fédère les 17 copropriétés du quartier consciente de la particularité du site.

L’accès à la salle intérieure a été muré. L’extérieur de la pyramide a été dégradé par plusieurs actes de vandalisme ainsi que par des pins ayant pris racine.


SOURCES Wikipédia Charles IV & Titidegun.fr & PSS Archi & LCM
PHOTOS Dominique Milherou Tourisme-Marseille.com & Jimmy P. Renzi & Archives
A NOTER Ce site est un blog personnel, ces informations sont données à titre indicatif et sont mises à jour aussi souvent que possible. N’hésitez pas à me contacter pour toute correction ou contribution


Avis sur cette fiche
5
Note globale 1 Avis
VOTRE NOTE:
  • Christophe Devillierse commente : Signaler cet avis Détails
    VOTRE NOTE:
    3 août 2021 at 14:42

    Fiche très intéressante et complète avec les liens sur les sites en référence. Un parallèle pertinent avec une construction italienne.

Laisser un avis
VOTRE NOTE:
D'autres fiches à explorer dans cette catégorie