L’Ancienne Bergerie de Pierre Puget

Boulevard de la Grotte Rolland, 13008 Marseille
1318
L’Ancienne Bergerie de Pierre Puget
Arrondissement : 8ème
Sur le sentier menant à la Grotte Rolland on découvre incrustée dans la roche une ruine du 17ème siècle avec son étonnante salle basse voûtée…il s’agirait de l’ancien “Jas” de Pierre Puget ! La bergerie du célèbre sculpteur et architecte marseillais, créateur en autre de la Vieille Charité, de sa maison rue de Rome et de la Halle Puget encore visibles aujourd’hui. Une propriété qui aurait appartenu à Puget et ses héritiers de 1685 à 1772.

La configuration de la bergerie à l’époque, un dessin de Joseph-Martin Marchand

Juste après l’aqueduc du Canal de Marseille, au bout du Boulevard de la Grotte Rolland, se trouve le départ d’un sentier balisé nous menant après quelques centaines de mètres à droite sur ce fameux “clau” (enclos) ou Pierre Puget possédait des moutons. Ce jas creusé dans le roc était constitué d’une salle basse voûtée toujours visible et d’un abri de berger aujourd’hui détruit. Il a été peint par Joseph Marchand au moment de la révolution. En effet face aux dégradations engendrées depuis la Révolution française par les Français sur leur propre patrimoine, il entreprit le relevé des monuments sous la forme d’un portefeuille de dessins. Pour prendre à la hâte ces croquis dans un contexte particulièrement délétère, Joseph Marchand dut recourir à des subterfuges tels que s’engager dans l’armée et se porter volontaire pour monter la garde parmi les soldats.

D’après des archives de 1696, François Puget, vendait son bois à la ville pour entretenir le feu de la vigie de Marseilleveyre. Le document précise que cet homme, fils de Pierre Puget, avait hérité de son père à sa mort en 1694, de ce jas et des bois, dans une petite gorge, au pied de la montagne qui conduit à la grotte “de Rolland”. On retrouve également à quelques dizaines de mètres au dessus du Jas, en haut du petit raidillon, dans les broussailles, les vestiges de la carrière de pierres ayant servie à sa construction avec de nombreux blocs taillés. dans son testament Pierre Puget recommande à son fils de ne pas revendre car il y aurait dans cette carrière du marbre extraordinaire (calcaire). Il aurait également eu la dernière volonté de demander la pose d’une plaque au niveau de la bergerie avec ces mots “Propriété Puget”.

Il y’aurait eu à cette époque une quarantaine de mas sur ce secteur. De nos jours la bergerie est en triste état, souvent sale et aucunement valorisée par quelques indications historiques.

Pierre Puget, né le 16 octobre 1620 à Marseille, et mort dans la même ville le 2 décembre 1694, était un sculpteur, dessinateur, peintre et architecte . Il fut célébré par de nombreux auteurs au xviiie et xixe siècle comme « le Michel-Ange de la France », l’un des représentants de l’esprit classique français du Grand siècle dans la sculpture, comme le fut Nicolas Poussin pour la peinture.

Il est l’un des introducteurs de l’Art baroque en France, bien illustré par ses réalisations architecturales. À la fois artiste et artisan, il peut être considéré comme un exemple de créateur complet, dont le talent transcende les techniques.

Découvrez la collection de fiches consacrées à Pierre Puget.


SOURCES Wikipedia Pierre Puget & Marseilleforum (Coco & Chris3) & Stoko le Stokofish
PHOTOS Archives départementales des Bouches du Rhône & Dominique Milherou Tourisme-Marseille.com
A NOTER Ce site est un blog personnel, ces informations sont données à titre indicatif et sont mises à jour aussi souvent que possible. N’hésitez pas à me contacter pour toute correction ou contribution

Avis sur cette fiche
Il n'y a pas encore d'avis sur cette fiche, soyez le premier !
Laisser un avis
VOTRE NOTE:
D'autres fiches à explorer dans cette catégorie