Hôtel Grau

102 La Canebière, 13001 Marseille
842
Hôtel Grau
Arrondissement : 1er
Ce superbe immeuble et ses deux gigantesques atlantes ont été construit en 1864 sur le haut de la Canebière au moment de l’élargissement de la rue Noailles par l’architecte Henry Condamin à qui l’on doit notamment La Villa Valmer ou encore l’Église de la mission de France Saint-Pie X. Rénové en 2016, l’immeuble accueille aujourd’hui à sa base une agence bancaire.

hotel-grau-henry-condamin-marius-guindon-102-la-canebiere-13001-marseille-3Sur la façade blanche de l’immeuble on trouve deux gigantesques atlantes soutenant l’un des balcons en fer forgé, œuvres du sculpteur et peintre Marius Guindon, né à Marseille en 1831 et mort en 1918.

Selon le site marseillesculptee, les deux figures masculines sont très baroques par leur attitude et leur musculature. Celui de gauche, jeune et le visage souffrant, rappelle l’expression d’un des Esclaves de Michel-Ange et celui de droite, plus digne, d’un homme mûr portant des favoris, pourrait presque être un portrait contemporain. Leurs bras originaux ont aujourd’hui disparus.

Marius Guindon est l’élève du peintre Émile Loubon. Il poursuit sa formation à Rome, puis en 1879 il devient professeur à l’école des beaux-arts de Marseille pendant plus de quarante ans. En 1863, Marius Guidon exécute le buste de son maître qui orne sa tombe au cimetière Saint-Pierre à Marseille.

hotel-grau-henry-condamin-marius-guindon-102-la-canebiere-13001-marseille-2À la demande de l’architecte Henri-Jacques Espérandieu, Guindon réalise trois couples d’enfants portant les cartouches dédiés au frère Imbert, aux Parrocel et à Aubert dans l’escalier d’honneur du musée des beaux-arts du palais Longchamp à Marseille.

Il sculpte également un buste de l’empereur Auguste pour la façade du palais des Arts de Marseille. À la suite d’un concours lancé en 1889 par l’Académie de Marseille, il réalise un médaillon en bronze représentant l’abbé Louis-Toussaint Dassy, son ancien secrétaire perpétuel décédé le 23 août 1888.

Avec sa femme Eugénie, également peintre, Guindon fonde le musée de Cassis en faisant don de quarante-sept toiles à la ville. Le musée des beaux-arts de Marseille conserve ses toiles L’Arrivée des Pêcheurs, L’Invasion, Portrait de Madame Guindon et La Farnesina.


SOURCES pss-archi.eu & Wikipédia & marseillesculptee
PHOTOS Mappy.fr

Avis sur cette fiche
Il n'y a pas encore d'avis sur cette fiche, soyez le premier !
Laisser un avis
VOTRE NOTE:
D'autres fiches à explorer dans cette catégorie