MuSaMa, le Musée du Savon de Marseille (fermé)

9 Rue Henri Barbusse, 13001 Marseille
14
MuSaMa, le Musée du Savon de Marseille (fermé)
Arrondissement : 2ème
C’est sur 413 m² au sein des anciens locaux de “L’Espace Vieux-Port” qu’a ouvert le 12 mars 2018 le MuSaMa, un musée à vocation scientifique et culturelle. Un projet privé signé entre le propriétaire des lieux ANF Immobilier et Jean-Baptiste Jaussaud, entrepreneur et savonnier marseillais, président de la Compagnie générale des savonneries et des huileries et du Conservatoire national du savon de Marseille. Après le confinement de 2020, les portes du musée sont restées closes. Le lieu se cherche une nouvelle adresse marseillaise plus dynamique après des débuts mitigés et un contexte économique et sanitaire complexe.

Le texte descriptif du Musée reste écrit au présent…après avoir racheté et relancé en 2013 la marque La Grande Savonnerie créée en 1881 dont l’usine Fournier-Ferrier a été détruite pour la construction de la cité Félix-Pyat, Jean-Baptiste Jaussaud a imaginé, dans un bâtiment haussmannien, un écrin à la hauteur de sa passion pour le savon marseillais avec la volonté “de défendre un patrimoine, préserver un produit autant connu, reconnu que méconnu“. Jean-Baptiste Jaussaud et le Crédit agricole Alpes-Provence, mécène et cofondateur du Musama ont confié ce projet d’envergure au cabinet de l’architecte marseillais Richard Carta pour réaliser les 340 m² de musée et environ 60 m² de boutique. La partie muséographique a été confiée à l’historien Patrick boulanger. Cet espace est ouvert aux autres savonniers s’ils respectent les trois critères de fabrication du vrai savon de Marseille : 72% d’huile végétale, de la soude et de l’eau.

Le MuSaMa, c’est un investissement total de 600 000 euros avec 30 000 visiteurs attendus la première année et un ticket d’entrée de 12 euros pour l’exposition permanente (objets du patrimoine) ainsi que pour une des deux expositions temporaires (axées sur les nouvelles technologies avec des vidéos, des effets spéciaux, des maquettes et des casques de réalité virtuelle) et pour l’atelier où l’on se transforme en maître savonnier. Le projet est accompagné par la société londonienne Movement Strategies spécialisée en optimisation de l’expérience visiteur et de la gestion des flux.

Le musée accueille également une petite librairie, des produits gastronomique et une œuvre signée du designer Ora-ïto.

Le savon de Marseille est un produit à la fois connu, reconnu et méconnu. Connu, le savon de Marseille est un produit régional réputé à l’international. Reconnu car son histoire remonte au Moyen-âge et son nom est automatiquement associé à l’authenticité et à sa vertu “double éco”, économique et écologique. Enfin, méconnu car la grande majorité des consommateurs ont du mal à le différencier de ses contrefaçons très présentes sur le marché local, national et international. A ce titre, l’absence de protection et de marques fortes défendant le produit crée une défiance des consommateurs. D’ailleurs 95% des savons vendus dans le monde avec la mention savon de Marseille sont fabriqués en Turquie ou en Chine. Le risque est de voir cette défiance devenir un détournement du produit et de voir le savon de Marseille authentique et respectueux de ses traditions tomber en désuétude. Pour répondre à cette urgence et sauvegarder ce patrimoine marseillais, provençal et français, le Conservatoire National du Savon de Marseille (CNSM) a souhaité mettre en place une expérience ludique et créative au travers de laquelle les consommateurs potentiels de savon de Marseille pourraient mieux comprendre et appréhender l’univers du savon et les éléments clés de son authenticité.

Afin de protéger le savon de Marseille véritable et authentique, de nombreuses démarches, complémentaires ont été engagées. Les associations de professionnels du savon de Marseille, se sont concentrées sur la demande d’un label de type Indication Géographique Protégée (IGP) tandis que le CNSM a décidé de miser sur la sauvegarde du patrimoine lié au savon de Marseille afin d’en faire un contenu d’information du consommateur.

Cette démarche d’information ne prend son sens qu’au sein d’un lieu à la hauteur du produit et avec la mise en œuvre de tous les moyens modernes de médiation culturelle. C’est ainsi que le projet de MuSaMa, musée du Savon de Marseille est né.


SOURCES Musama Officiel Marseille & go-met.com & Movement Strategies & La Provence
PHOTOS  MuSama & Pixabay & Région Provence-Alpes-Côte d’Azur & Dominique Milherou Tourisme-Marseille.com
A NOTER Ce site est un blog personnel, ces informations sont données à titre indicatif et sont mises à jour aussi souvent que possible. N’hésitez pas à me contacter pour toute correction ou contribution

Avis sur cette fiche
Il n'y a pas encore d'avis sur cette fiche, soyez le premier !
Laisser un avis
VOTRE NOTE:
D'autres fiches à explorer dans cette catégorie