Savonneries Charles Morel, Savons de la Bonne Mère

8 rue Sainte Adélaïde, 13004 Marseille
157
Savonneries Charles Morel, Savons de la Bonne Mère
Arrondissement : 4ème
Aux Chartreux, en bordure du Jarret, autour du 101 Bd Saint Bruno et du 8 rue Saint Adelaïde se trouvaient les deux immenses savonneries Charles Morel, créées en 1873 et 1883, citées comme modèles lors de l’Exposition Universelle de 1889. Elles produisaient les Savons de la Bonne-mère, du Sacré-Cœur puis de la Coquille.

Ces deux usines occupaient une superficie totale de 13 000 m² et développaient une puissance de 350 chevaux avec deux pompes, 7 générateurs, une chaudière de production annuelle de 12 000 en 1889. On comptait encore à Marseille en 1891, 90 usines de savon employant 1215 ouvriers avec une production annuelle de 104 871 tonnes. La guerre de 14-18 marquera l’apogée de la “savonnerie marseillaise” qui sera successivement marquée par la crise de 1929 et le développement d’une nouvelle méthode de saponification après 1945.

Selon un document de 1916 la Maison Charles Morel est alors associé avec la Maison Couret Frères sous le nom de “Société anonyme des Savons de Marseille“.

En 1926 l’entreprise devient la Société Nouvelle des Savons de Marseille. Cette Société Anonyme au capital de 2 200 000 francs se revendique alors comme “la plus grande savonnerie de Marseille” avec 20 000 000 de kilo de production annuelle. Elle confectionne alors le savon “La Coquille” de l’ex Maison Couret représenté par une coquille Saint Jacques, et toujours “La Bonne Mère” de l’ex Maison Morel. A cette époque les deux usines ont chacun un nom, “La Marie Louise Antoinette” se trouvant au 42 avenue de Saint Just (près de l’actuelle salle du Dôme) et “La Charlotte” au 101 Bd Saint-Bruno, alors que le siège se trouve au 8 rue Sainte Adélaïde.

Après la seconde guerre mondiale, les usines deviendront un entrepôt et une usine sidérurgique, tandis que le Jarret, à cet endroit a totalement été recouvert par l’autoroute. Le site est de nos jours occupé par de grands ensembles immobiliers dont La Calanque signée Jean Nouvel. Rue Saint Adelaïde se trouve encore une belle bâtisse du 19ème siècle, peut-être l’ancien siège administratif de la Savonnerie qui ressemble à celle de la gravure de l’usine.


SOURCES L’eau & l’industrie & Documents de la marque
PHOTOS  Archives & cartes postales anciennes
A NOTER Ce site est un blog personnel, ces informations sont données à titre indicatif et sont mises à jour aussi souvent que possible. N’hésitez pas à me contacter pour toute correction ou contribution

Avis sur cette fiche
Il n'y a pas encore d'avis sur cette fiche, soyez le premier !
Laisser un avis
VOTRE NOTE:
D'autres fiches à explorer dans cette catégorie