Le Théâtre Silvain, né du chant de la marseillaise en 1923

Chemin du Pont, 13007 Marseille
4910
Le Théâtre Silvain, né du chant de la marseillaise en 1923
Arrondissement : 7ème
Ce théâtre de verdure capable d’accueillir environ 5000 personnes, a ouvert son enceinte le 14 juillet 1923 par Eugène Silvain et sa femme Louise, tous deux sociétaires à la Comédie-Française, sur un terrain acheté par Dominique Piazza, l’inventeur de la carte postale.

L’inspiration, le Théâtre d’Épidaure

Dominique Piazza (1860-1941), premier président des excursionnistes marseillais, fait l’acquisition d’une propriété au cœur du Vallon du Silence, devenu Vallon de la Fausse-Monnaie, sur laquelle sera construit le théâtre. Dominique Piazza envoie l’architecte Jean Boët en Grèce pour chercher inspiration ; il en revient avec les plans du Théâtre d’Epidaure en Grèce. Ce dernier a été édifié au ive siècle av. J.-C. ou au début du iiie siècle av. J.-C. afin d’accueillir les Asclépiéia (ou jeux asclépiens), concours en l’honneur du dieu médecin Asclépios. Il a inspiré ainsi de nombreux théâtre de verdure dans le monde dont celui de Marseille. Après six mois de travaux effectués par 170 ouvriers, avec pour matériaux ceux ayant servi à l’exposition coloniale de 1922 le théâtre est ouvert le 14 juillet 1923 par Eugène Silvain, comédien à la Comédie-Française en 1878 et sa femme Madeleine Silvain.

theatre-silvain-marseille-6Une autre version de l’histoire, place les deux artistes à la génèse du projet. On raconte qu’au cours d’une promenade sur les lieux avec leurs amis, le couple Silvain fut frappé par la qualité acoustique d’une discussion entre des joueurs de boules au fond du vallon. Madeleine Silvain ayant alors rejoint les boulistes entonna une retentissante Marseillaise. Il n’en fallut pas plus pour qu’il soit décidé d’installer un théâtre de verdure en ces lieux.

Le Théâtre Silvain est un théâtre de verdure capable d’accueillir 4 000 à 5 000 personnes, cédé à la Ville de Marseille en 1941, il ouvrait sporadiquement avant d’être entièrement rénové en 1999. Depuis 2009 une programmation régulière y est proposée. Durant l’été, de nombreuses pièces de théâtre,  festivals et concerts sont programmés.

Eugène Sylvain
D’abord officier en 1870-1871, il quitte l’armée pour se consacrer à l’art lyrique. Il se produit à ses débuts en Algérie, puis il joue Beaumarchais à Paris.

Il est alors reçu au Conservatoire d’art dramatique, puis est accepté à la Comédie-Française où il obtient des triomphes. En 1883, il est nommé sociétaire de la Comédie-Française. Il épouse Louise Hartman, tragédienne, qui fit une brillante carrière au théâtre de l’Odéon, puis à la Comédie-Française. Il est inhumé au cimetière du Père-Lachaise (case 4454 du columbarium).

Louise-Julie-Marthe Hartman dite Louise Silvain…
est une actrice française née le 17 mars 1874 à Vitry-le-Croisé (Aube) et morte le 20 octobre 1930 à Paris. Second prix de comédie au Conservatoire de Paris et premier accessit de tragédie en 1890 dans la classe de Louis-Arsène Delaunay, elle fait ses débuts l’année suivante au théâtre de l’Odeon dans Kean d’Alexandre Dumas, où elle apparaît également dans Les Erynnies de Leconte de Lisle et Cinna de Pierre Corneille.

Elle entre en 1901 à la Comédie-Française, avant d’en devenir la 350e sociétaire en 1910. Elle y joue entre autres Les Erynnies, Cinna, Horace et Polyeucte de Corneille, Andromaque, Phèdre, Iphigénie et Britannicus de Jean Racine, Tartuffe, Monsieur de Pourceaugnac et Les Femmes savantes de Molière, Hernani de Victor Hugo ou encore Macbeth de Shakespeare. Elle est nommée sociétaire honoraire en 1925.

Mariée à Eugène Silvain, également sociétaire de la Comédie-Française, elle est la mère du dramaturge Jean Silvain et de Jeanne Silvain, mariée à l’acteur et metteur en scène Edmond Roze. Elle est inhumée au cimetière du Père-Lachaise (case 4453 du columbarium).

Dominique Piazza (1860-1941)…
est un inventeur et mécène français. Issu d’une famille d’origine sarde, fils de maçon devenu entrepreneur et constructeur à Marseille. Dominique Piazza devient commerçant à Marseille, notamment de céréales et en particulier avec la Roumanie. Il est l’inventeur des cartes postales illustrées par une photographie : il les diffuse à partir de 1891. Commerçant aisé et mécène, il est à l’origine du théâtre Sylvain avec son ami l’acteur du même nom, puis du théâtre de la Nature à Gémenos. Il participe également à la création des Excursionnistes marseillais, de l’association Prouvenço, etc.


SOURCES Wikipédia Théâtre Silvain & Wikipedia Sanctuaire d’Asclépios et théâtre d’Épidaure & culture-13.fr
PHOTOS  Théâtre Silvain & Carole Raddato & Cartes postales anciennes & TouN
A NOTER Ce site est un blog personnel, ces informations sont données à titre indicatif et son mises à jour aussi souvent que possible. N’hésitez pas à me contacter pour toute correction ou contribution

Avis sur cette fiche
1
Note globale 1 Avis
VOTRE NOTE:
  • 19 juillet 2021 at 09:10

    La personne en charge de l'accueil ne sait absolument pas répondre aux questions concernant les modalités sanitaires, donne de faux renseignements et renvoie vers d'autres organismes. NULLE

Laisser un avis
VOTRE NOTE:
D'autres fiches à explorer dans cette catégorie