Le Bombardement américain de Marseille de 1944

Centre-Ville de Marseille
421
Le Bombardement américain de Marseille de 1944
Arrondissement : 1er
Le bombardement américain de Marseille fut un largage stratégique menées par sept vagues de bombardiers de l’US Air force le 27 mai 1944 sur le centre-ville de Marseille, faisant dans la population civiles 4 512 tués ou blessés, et 20000 sinistrés…l’un des bombardements les plus meurtriers que la France ait connu alors que toutes les installations portuaires et militaires sont laissées intactes en prévision du débarquement de Provence. Un fort sentiment antiaméricain, attisé par les autorités locales et les partis collaborationnistes va alors émerger dans la population mais sans parvenir à la retourner.

Ce document est un plan réalisé par le Service Prévention du Bataillon des Marins-Pompiers de Marseille en 1944montrant les points de chute et d’impact des bombes (voir les points rouges), les incendies déclarés (voir les points oranges) ainsi que les zones privées d’eau (signalées en bleu).

Le 27 mai 1944, à 10 heures 50 minutes, arrivent dans le ciel à 4 ou 5 000 mètres d’altitude sept vagues de bombardiers américains et canadiens, soit 130 appareils, qui larguent sur le centre ville plus de 800 bombes de 250 à 500 kilos. Plus de 400 immeubles sont rasés et près de 850 autres rendus totalement inhabitables et une cinquantaine d’incendies se déclarent simultanément. Les Alliés ne débarqueront que deux mois et demi plus tard sur les côtes provençales le 15 août 1944. Le 21 août 1944, l’armée allemande mettra hors service toutes les installations portuaires et militaires avant de se replier partiellement. Le 23 août 1944, les troupes françaises, commandées par le général de Montsabert, entrent dans la ville après d’assez rudes combats et en prennent possession. Les bombes larguées sur la ville le 27 mai ont fait dans la population civile 1 752 morts, 2 760 blessés, plus de 20 000 sinistrés, et tué environ 50 soldats allemands. Les destructions les plus importantes ont été dans le centre de la ville, de la rue de Rome (photo en haut de cette fiche) et à la Belle-de-Mai.

Au niveau du tunnel du boulevard National dans laquelle la population était venue se réfugier, 150 personnes sont tuées et 150 blessées suite à trois impacts directs. Rapidement, les secours sont apportés par le Service interministériel de protection contre les événements de guerre (SIPEG)/SPEG, organisme créé  le 15 février 1943 par Vichy pour coordonner les moyens de protection civile, et notamment la Défense passive, les Marins-pompiers, la Croix-Rouge et le service des réfugiés. Un grand nombre de bénévoles se joignent à ces personnels pour les aider à éteindre les feux et à dégager les morts des décombres, que l’on s’empresse d’inhumer.

Chaque année, la Ville de Marseille commémore cette journée lors d’une cérémonie qui se déroule le samedi 27 mai devant le monument des Mobiles.

Découvrir une vidéo des actualités de l’époque.


SOURCES wikipedia Bombardement de Marseille (1944) & La Provence & museedelaresistanceenligne.org & INA
PHOTOS Archive non créditée & Carte réalisée par le Bataillon des marins-pompiers (BMP) de Marseille
A NOTER Ce site est un blog personnel, ces informations sont données à titre indicatif et sont mises à jour aussi souvent que possible. N’hésitez pas à me contacter pour toute correction ou contribution

Avis sur cette fiche
Il n'y a pas encore d'avis sur cette fiche, soyez le premier !
Laisser un avis
VOTRE NOTE:
D'autres fiches à explorer dans cette catégorie