Les Flots Bleus, le Bar sous Zizou

82 Corniche Kennedy, 13007 Marseille
145
Les Flots Bleus, le Bar sous Zizou
Arrondissement : 7ème
Le 28 février 2006 un bulldozer annonçait la fin du Bar-Restaurant Les Flots Bleus après des années de bataille juridique avec la municipalité…ce bar panoramique, superbement posé sur la corniche a été construit dans la première partie du XXème siècle…il trônait face à la mer sous le regard du portrait géant de Zidane. Il aura tout de même fallu près de 80 ans pour que le projet de destruction souhaité par la mairie aboutisse !

En effet, selon l’association du Vieux Marseille, dès 1928 la municipalité rachète les locaux dans le but de les détruire ! L’objectif d’alors était de dégager la vue vers la mer mais aussi de faciliter l’élargissement de la première partie de la Corniche…cette première menace de disparition ne sera finalement pas mise à exécution. Durant la seconde guerre mondiale, l’armée allemande dispose devant l’établissement une tourelle R35 incrustée dans le sol afin de contrôler les accès à la Corniche. A partir des années 90, l’un des deux co-gérants, très connu dans le monde du football attire déjà la clientèle du milieu. En 1993, le journal de 13h de TF1 dédié à l’Olympique de Marseille interview aux Flots Bleus son président Bernard Tapie, transformant du coup la brasserie, ainsi mise en avant, en étape incontournable pour les supporter de l’OM.

La victoire de la France lors de la Coupe du Monde de football en 1998 et l’affichage de Zinédine Zidane par son équipementier Adidas sur les 143 m² de mur d’un immeuble proche de la brasserie va propulser définitivement les Flots Bleus sur le devant de la scène.

Cependant en 2000, la municipalité résilie le bail commercial de l’exploitant. Le gérant des Flots bleus est déterminé à rester, l’affaire est portée en justice. Il s’ensuivra des mois de procédures, de recours. En vain. Le 8 août 2005, un permis de démolir est affiché sur la brasserie et une indemnisation de l’ordre de 6 000 € est prévue pour le propriétaire. Toujours selon l’association du Vieux Marseille, la municipalité évoquera la raison de cette démolition tour à tour à cause de la fragilité du bâtiment le rendant dangereux, la nécessité de rendre les abords de la mer aux marseillais, d’établir un aménagement paysager, de construire une buvette au bas de la falaise, d’établir un local de gardien…Dans ses dernières années d’exploitation, la brasserie est ouverte de 9 à 2 heures du matin, et ce, toute l’année. Elle dispose également d’un restaurant de 40 couverts…Le trottoir longeant la grille le séparant de la mer, constitue sa principale terrasse.

Le 28 février 2006, un bulldozer commence à détruire les murs de la brasserie. L’emplacement, dégagé et panoramique, est aujourd’hui celui de la place Paul Ricard.


SOURCES S.H 20 Minutes & vieux-marseille.com
PHOTOS vieux-marseille.com & Archives non créditées & & Photo des Flots Bleus de Christian Ramade exposée en 2015 au Musée Regards de Provence lors de l’exposition « Marseille Éternelle » & Dominique Milherou Tourisme-Marseille.com
A NOTER Ce site est un blog personnel, ces informations sont données à titre indicatif et sont mises à jour aussi souvent que possible. N’hésitez pas à me contacter pour toute correction ou contribution

Avis sur cette fiche
Il n'y a pas encore d'avis sur cette fiche, soyez le premier !
Laisser un avis
VOTRE NOTE:
D'autres fiches à explorer dans cette catégorie