Plaque Hommage aux 3 Officiers Britanniques du S.O.E

8 Rue Merentié, 13005 Marseille
23
Plaque Hommage aux 3 Officiers Britanniques du S.O.E
Arrondissement : 5ème
Sur la façade du 8 Rue Merentié se trouve une grande plaque en marbre érigée à la mémoire de 3 officiers britanniques du S.O.E, le Special Operations Executive de Winston Churchill, arrêtés ici par la Gestapo le 25 mars 1944.

Captain Charles Milne Skepper en 1930 et Lieutenant Elaine Plewman

Un hommage y est rendu au Captain Charles Milne Skepper, alias Edouard Truchot, au Lieutenant Elaine Plewman née Browne Bartoli, alias Eliane Prunier (une belle et exubérante jeune anglaise, née et élevée à Marseille) et au Captain Arthur Steeple, alias Arthur Saulnier. Parachutés en France pour y organiser et armer la résistance en Provence par la création du réseau Bernard Monk, au sein du réseau Buckmaster, ils ont été arrêtés dans cet immeuble par la Gestapo le 25 mars 1944, torturés et interrogés au 425 rue Paradis pendant 3 semaines, on les emprisonna ensuite près de Paris. Le 13 mai, Eliane et sept autres femmes appartenant au SOE furent déportées à Dachau. Elle y fut exécutée en septembre. Skepper et Steele moururent à Buchenwald. Ils ont de par leur silence et leur courage évité l’arrestation des membres du réseau. “A ces héros Marseille reconnaissante” peut on lire en conclusion du message.

Le Special Operations Executive (SOE, « Direction des opérations spéciales ») était un service secret britannique qui opérait pendant la Seconde Guerre mondiale.

Le SOE est créé le 19-22 juillet 1940 par Winston Churchill et dissous le 30 juin 1946. Il avait pour mission de soutenir les divers mouvements de résistance des pays d’Europe occupés par l’Allemagne et l’Italie et, progressivement, de tous les pays en guerre, y compris en Extrême-Orient (« Force 136 »). Présent dans les pays de l’Axe Rome-Berlin-Tokyo, le SOE déploiera également des sections dans les pays neutres (Espagne, Syrie, etc.). La place du SOE dans l’histoire de la Résistance est complexe et donne lieu à certaines confusions : rattaché au ministère de l’Économie de guerre, le SOE ne dépendait pas du ministère de la Guerre (« War Office »), pas davantage que des autres services secrets britanniques, tels que le fameux Intelligence Service.

Mais, pourquoi ce nom de réseau Buckmaster ? En 1940, alors que toute l’Europe est en guerre, Winston Churchill, Premier ministre britannique, décide donc de mettre en place des réseaux de renseignements, de sabotage, de parachutage d’hommes et d’armes. Pour la France, c’est le colonel Buckmaster qui est chargé d’organiser les 93 réseaux SOE.


SOURCES Plaque & Wikipedia SOE & alliancefrancaise.london
PHOTOS  Dominique Milherou Tourisme-Marseille.com & Archives non créditées
A NOTER Ce site est un blog personnel, ces informations sont données à titre indicatif et sont mises à jour aussi souvent que possible. N’hésitez pas à me contacter pour toute correction ou contribution

Avis sur cette fiche
Il n'y a pas encore d'avis sur cette fiche, soyez le premier !
Laisser un avis
VOTRE NOTE:
D'autres fiches à explorer dans cette catégorie