Navette Château d’If et les Iles du Frioul

1 quai de la fraternité, 13001 Marseille
11200
Navette Château d’If et les Iles du Frioul
Catégorie : Nautisme
Arrondissement : 1er
Site Internet : lebateau-frioul-if.fr
Un des meilleurs moyens de s’évader, en seulement 30 minutes, et de rejoindre une des parties les plus accessibles du Parc National des Calanques est bel et bien de se rendre dans le passionnant et superbe archipel du Frioul. Trois navettes gérées par la Métropole assurent quotidiennement la continuité territoriale entre le Vieux-Port et l’archipel du Frioul. Ces bateaux, spécialement construits pour affronter cette traversée même par fort mistral, naviguent 7 jours /7, entre 6h45 et 19h35 (jusqu’à minuit de juillet à septembre) depuis le quai des Belges, près de La Canebière, assurant jusqu’à 21 rotation par jour. Ce service bénéficie depuis le 22 octobre 2018 d’une nouvelle gare maritime conçue par le cabinet d’architecte Atelier 5 à Saint-Mandrier dans le Var.

La compagnie Frioul If Express, qui exploite cette ligne pour la Métropole assure l’accueil tous les jours de 8h30 à 18h40. Durant la saison estivale la fréquentation peut-être très importante et le temps d’attente afin d’obtenir son billet très long, jusqu’à 2h comme durant l’exceptionnel été 2020 avec un record de fréquentation ! Un bon plan est de réserver en ligne 24 heures à l’avance. Quelques places sont ainsi disponibles par bateau et permettent d’éviter la parfois très longue file d’attente. Durant la haute saison anticipez également bien votre retour au Vieux-Port car vous serez certainement nombreux à vouloir rentrer sur le continent aux mêmes heures ce qui peut causer quelques cohues au Port du Frioul et vous obligera à prendre la navette suivante.

Tarifs donnés à titre d’information, vérifier les dernières mises à jour ici.

Trajet simple 
Traversée Aller ou Retour
– Tarif par personne : 5,70 €

Calanque de Saint Estève

Trajet Aller/Retour 1 île 
Vieux Port – île du Frioul OU Vieux Port – île d’If :
– Plein tarif par personne : 11,10 €
– Bénéficiaire CMUC (Frioul uniquement – sur présentation d’une carte de transport chargée avec les droits CMUC) : 5,50 €
– Tarif soirée (applicable du 01/07 au 30/09) à partir de 19h uniquement pour les départs du Vieux Port : 5,60 €
– Pour les abonnés Permanent ou Annuel (intégral, métropolitain ou réseau RTM) : 8,30 €

Trajet Aller/Retour combiné 2 îles 
Vieux Port – île d’If PLUS île du Frioul
-Plein tarif “combiné” par personne : 16,70 €
-Pour les abonnés Permanent ou Annuel (intégral, métropolitain ou réseau RTM) : 12,50 €

L’accès à l’île d’If est payant (tarif adulte : 6 € – achat des titres sur place). Frioul If est partenaire du City Pass Marseille

Les modes de règlement acceptés sont : espèces (les coupures supérieures à 50€ ne sont pas acceptées) et carte bancaire (VISA ou MasterCard). Les chèques ne sont plus acceptés. Frioul If est partenaire du City Pass Marseille. Vous pouvez commander en ligne vos billets jusqu’à 24h à l’avance sur le site lebateau-frioul-if.fr.


La flotte de navires liée aux noms de 3 figures marseillaises

CHEVALIER PAUL
Un glorieux symbole lié au patrimoine marseillais. Né en mer en rade de Marseille en 1598, fils d’une lavandière (il est présumé que le gouverneur du château d’If, Paul de Fortia, fut son père), il commença à naviguer au commerce à l’âge de douze ans.

Vers 1614, il s’embarqua à La Ciotat sur un brigantin de l’Ordre de Malte et passa alors dans la marine de la Religion où il donna rapidement les preuves d’une valeur exceptionnelle. Il se distingua lors d’un combat contre deux galères turques. Son capitaine ayant été tué, il le remplaça, coula un des navires ennemis et prit l’autre à l’abordage.

Confirmé dans son commandement par le grand maître de l’Ordre, ses nombreux faits d’armes victorieux et sa bravoure, lui valurent d’être nommé en 1637 chevalier de l’Ordre malgré sa bâtardise. Dès lors, les campagnes se succèdent et son rôle est déterminant dans ses nombreuses victoires. En 1649, il est anobli et promu chef d’escadre, puis Lieutenant général en mars 1654.

Paul fut gravement blessé lors de plusieurs de ses combats, ce qui n’empêcha pas sa progression et son exceptionnelle réussite jusqu’en 1666. Touché par la maladie, il se retira à Toulon où il mourut le 20 décembre 1667. Lire sa biographie complète


EDMOND DANTÈS
“Edmond Dantès”, une escapade romanesque. Voici un héros fictif et un lieu bien réel associés dans tous les esprits par la célèbre histoire d’Edmond Dantès, emprisonné au Château d’If. Achevé en 1844, ce roman d’Alexandre Dumas connaîtra en effet un succès international et fera l’objet de nombreuses adaptations cinématographiques.

Capitaine de marine, destiné à une brillante carrière et sur le point d’épouser la belle Mercedes, Edmond Dantès est alors victime d’une traîtrise. Accusé, à tort, de bonapartisme, il se retrouve enfermé à vie au Château d’If. Ce n’est qu’au terme de quatorze années, avec l’aide d’un autre prisonnier, l’abbé Faria qu’il parviendra à s’échapper. L’amitié de Faria pour Dantès l’amènera à lui confier l’existence d’un trésor caché sur l’île de Monte-Cristo.

C’est à l’âge de 33 ans, incognito, sous les traits du richissime comte de Monte-Cristo qu’il effectue son retour. Commence alors une implacable vengeance auprès de tous ceux qui, autrefois, l’ont trahi. Parmi les ennemis du comte, on retrouve : Villefort, le procureur du roi, Danglars, le banquier de Dantès et le comte de Morcerf, rival en amour de Dantès, ainsi que son fils Albert de Morcerf. Une fois sa vengeance accomplie, Monte-Cristo repart en Orient en compagnie de la femme qu’il aime.

Egalement auteur des “Trois Mousquetaires”, Alexandre Dumas a signé de grandes œuvres. Il meurt le 5 décembre 1870. Son corps a été transféré au Panthéon de Paris en 2002. Son fils, également nommé Alexandre Dumas, fut lui aussi écrivain, auteur en particulier de “la Dame aux camélias”.


HENRI-JACQUES ESPÉRANDIEU
Un grand nom de l’architecture phocéenne. Né à Nîmes le 20 septembre 1829 de parents inconnus, c’est un “enfant déposé”; il est recueilli et adopté par une riche famille de minotiers nîmois d’origine protestante, la famille Carrière.

Dès l’âge de 8 ans, il se fait remarquer pour ses dons de dessinateur et son père Auguste Abraham Carrière organise, à la maison de la Communauté de l’Eglise Réformée de Nîmes, une exposition de ses tableaux que l’enfant signe du double nom “Carrière Espérandieu”.

Les principaux monuments romains de la Provence, Maison Carrée, Arènes d’Arles, Théâtre d’Orange, Pont du Gard… lui servent de modèle ; l’évolution de ses œuvres l’amènera, à l’âge de 17 ans, à s’inscrire à l’Ecole d’Architecture de Paris. Il y restera de 1846 à 1851. C’est le second empire. Espérandieu se rallie sans complexe au nouveau régime.

Il revient à Nîmes en 1855 pour les funérailles de son père adoptif Auguste Abraham. A cette occasion il obtient sa première commande : le temple protestant nouveau. Cette œuvre puissante est inaugurée en 1860.

Mais sa passion reste Marseille “la ville aux mille parfums”. Il y réalise ses chantiers les plus prestigieux :

1856 : Veille à la construction de la Major et y dessine la façade ouest
1862 – 1869 : Le Palais Longchamp
1864 – 1869 : La Basilique Notre Dame de la Garde

Deux mois avant sa mort, il fit son testament et légua toute sa fortune à une œuvre caritative “la maison de repos des anciens ouvriers indigents du bâtiment”, construite à ses frais sur les hauteurs du Roucas-Blanc. L’édifice, appelé par les riverains “La maison Espérandieu”, fut détruit en 1942.


SOURCES Le Bateau le FrioulMarseille.fr & Wikipedia
PHOTOS Dominique Milherou Tourisme-marseille.com
A NOTER Ce site est un blog personnel, ces informations sont données à titre indicatif et sont mises à jour aussi souvent que possible. N’hésitez pas à me contacter pour toute correction ou contribution

Avis sur cette fiche
Il n'y a pas encore d'avis sur cette fiche, soyez le premier !
Laisser un avis
VOTRE NOTE:
COLLECTIONS
D'autres fiches à explorer dans cette catégorie