La Friche de l’Escalette

Impasse de l'Escalette, 13008 Marseille
3718
La Friche de l’Escalette
Catégorie : Galeries d'Art
Arrondissement : 8ème
Site Internet : www.friche-escalette.com
De juillet à août 2016 s’ouvre dans le Parc des Calanques au cœur des ruines de l’ancienne usine à plomb et de la Batterie militaire de l’Escalette, la première exposition de La Friche de L’Escalette, un surprenant parc de sculptures et d’architectures légères !

L’oeil du chat, un guetteur de bronze signé Marjolaine Degremont de sa série Touching the Sky.

Galériste parisien, Éric Touchaleaume est un fervent défenseur du patrimoine moderniste en danger. En 2007, il cède sa galerie du 54 rue Mazarine à Paris pour l’Hôtel Martel de Mallet-Steven, appartement du sculpteur Jan Martel, occupant le deuxième et troisième étage qu’il restaure, puis le vaste Atelier Martel du rez-de-chaussée.

Amoureux de la ville de Marseille il s’est porté acquéreur en 2011 de la Friche de l’Escalette, afin d’y créer ce projet inédit. C’est un spécialiste de longue date des architectures préfabriquées désireux de partager avec un large public sa passion pour l’œuvre d’un des maîtres en la matière, Jean Prouvé (1901-1984) et pour l’architecture en général.

Des expositions de sculpture moderne et contemporaine présentant une sensibilité relationnelle avec les lieux sont également présentées…avec pour l’ouverture des lieux deux œuvres de la série Touching The Sky signées Marjolaine Degremont.

« Habitat Tropical Cameroun », à charpente acier, oeuvre de collaboration entre Jean Prouvé et l’Atelier LWD 1958-1964.

Une de ces créations est installée dans la fosse de la concasseuse qui abritait jadis un monstre de vapeur broyant le minerais…une échelle filant vers le ciel construite en branches de buis, écorcées et longuement polies.

De surcroît, ce patrimoine industriel remarquable, constitué des ruines cyclopéennes d’une ancienne usine à plomb active de 1851 à 1925, sera également ouvert à la visite et présenté par des guides d’école d’architecture.

Ce projet ayant pour cadre un site très protégé, partie intégrante du Parc National des Calanques de Marseille, est une initiative privée, qui bien qu’ambitieuse se veut également résolument modeste et simple, afin de ne pas nuire à la dimension poétique des lieux et de cultiver cet esprit de philosophie du cabanon si cher à Jean Prouvé et à ses compagnons de route, Charlotte Perriand, Pierre Jeanneret et Le Corbusier.

Pour sa première exposition, en juillet / août 2016, la Friche de l’Escalette présentera le prototype, jusqu’alors inédit, “Habitat Tropical Cameroun”, à charpente acier, oeuvre de collaboration entre Jean Prouvé et l’Atelier LWD 1958-1964.


SOURCES www.friche-escalette.com
PHOTOS 
Dominique Milherou Tourisme-Marseille.com

Avis sur cette fiche
Il n'y a pas encore d'avis sur cette fiche, soyez le premier !
Laisser un avis
VOTRE NOTE:
D'autres fiches à explorer dans cette catégorie