Le Blog

Mise à jour d’une fiche | Hommage au Commandant René Valentin

Grand plaisir aujourd’hui de recevoir ce message du petit fils du Commandant René Valentin, héros de la deuxième guerre mondiale à qui l’on a donné son nom à la montée et la centaine de marches joignant le chemin du Roucas Blanc à Notre-Dame de la Garde : “cet article résume très bien la vie de mon grand père né à Pont sur Madon et marié en Algérie où il arriva en tant que jeune lieutenant”. Découvrez son histoire dans cette fiche.

22 novembre 2021No comments
Nouvelle collection de fiches | Les santons & Marseille

C’est de saison avec l’inauguration ce week-end de la 218ème foire aux Santons de Marseille, l’occasion d’une collection réunissant les fiches sur la première crèche mécanisée française de 1775, le domicile de l’inventeur des santons en argile, le Musée provençal de Château Gombert et bien sûr les ateliers de Marcel Carbonel dont cette photo montre une création de 2021.

22 novembre 2021No comments
Nouvelle fiche sur la carte | Chapelle de la propriété de Joseph Marcelin Flotte

Passé devant aujourd’hui, perdue dans un environnement très contemporain et coincée entre un bowling et des immeubles d’habitation, cette ancienne chapelle de la propriété de Joseph Marcelin Flotte détonne ! La bastide est en ruine, quant à la chapelle le fronton serait l’œuvre du sculpteur Cayol, maître de Pierre Puget, il évoque le baptême de Jésus par Jean Baptiste. Le domaine sera fréquenté notamment par les Bonaparte, Frédéric Mistral mais aussi Alphonse de Lamartine en 1832 et Marie-Christine de Bourbon, mère-régente d’Espagne en 1840. En 1855 Marius Chaumelin écrit “bien souvent cet humble vallon a été visité par des poètes, par des artistes et, ce qui surprendra le plus, par des têtes couronnées. La muse semble s’être complu dans cette solitude charmante et y avoir fait élection de domicile”.

20 novembre 2021No comments
Nouvelle fiche sur la carte | Le Cabaret Mélodie-Bar et le Fou Chantant

En octobre 1936, Charles Trenet est appelé sous les drapeaux à la base d’Istres…il s’y ennuie profondément et c’est en balayant la cour qu’il compose et écrit des chansons telle que la célèbre « Y’a de la joie ». Dès mars 1937 il se produit le soir au Cabaret Mélodie-Bar au sous sol du Grand Hôtel de la Canebière, l’actuel commissariat, pour y interpréter ses créations. Le directeur des lieux Edmond Bory réalise alors des affiches pour annoncer les concerts de l’artiste…le terme « Charles » n’est pas assez attirant à son goût, il fera rajouter « le fou chantant » ! Quand au célèbre chapeau rond de l’artiste il serait inspiré d’une sculpture de la façade de l’hôtel de Police ! Celle de droite au dessus de la porte, si, si regardez bien.

18 novembre 2021No comments
Retour de 3 fiches | Monument à Pierre Puget
C’est une drôle d’histoire…en 3 parties ! Cette statue en marbre de 1905, signée Henri Lombard représente le “Léonard de Vinci français”, Pierre Puget, sculptant le Milon de Crotone. Le grand monument qui fut un temps Place de la Bourse disposait à l’origine de deux figures au niveau du piédestal, un enfant et une femme ainsi qu’un homme drapé qui ont été étrangement séparés, déposés dans les quartiers Nord au Parc de l’Espérance, dont l’une simplement posée sur un trottoir !

18 novembre 2021No comments
Mise à jour d’une fiche | Fontaine Wallace de la Place Léon Blum

Après les destructions prussiennes de la guerre de 1870, Paris a été fortement impactée. Beaucoup d’infrastructures comme l’adduction d’eau restent à reconstruire. Sir Richard Wallace va offrir à la capitale un certain nombre de fontaines destinées à donner de l’eau en permanence aux parisiens. Marseille accueille 8 fontaines de ce type. La particularité de celle de la Place Léon Blum installée dans les années 1930 est qu’auparavant, s’y trouvait déjà une autre fontaine publique alimentée par la source dite de la Poussaraque achetée par la ville en 1703 à son propriétaire privé Didier Curiol, afin d’en faire bénéficier le quartier qui va être construit autour des allées de Meilhan. Suite à la construction et l’ouverture du cinéma Artplexe en octobre 2021 la fontaine avait été enlevée puis replacée sur une esplanade à la surface rénovée.

17 novembre 2021No comments
Nouvelle fiche sur la carte | Du Cinéma Bompard, au Théâtre à la Maison pour tous

C’est en 1923 que va naître le Cinéma Bompard dans un style art-déco. Il sera d’abord construit en planches puis en briques et enfin en maçonnerie entre les années vingt et trente. En 1971, sonne le temps de sa dernière séance sur un film de Visconti, “les Damnés”. Il se transforma en Maison Pour Tous en 1979 et, dès 1980, l’établissement inaugurera sa nouvelle vocation, le Théâtre, avec ses 150 places…mais tout ne se passera pas comme prévu comme souvent à Marseille !

17 novembre 2021No comments
La Rose du Ciel, Berthie Albrecht et le Faust de Paul Valéry

La Rose du Ciel, est un petit hôtel particulier situé 140 rue Sainte, bordé d’un beau jardin. Il surplombe le Vieux Port de Marseille et fait face à l’abbaye Saint-Victor. La demeure fut la résidence de Berthie Albrecht, compagnon de la Libération, puis entre les deux guerres, elle appartiendra à Marguerite Fournier et son beau-frère Hippolyte Ebrard, Rose-Croix…un certain Paul Valéry viendra y écrire son célèbre “Mon Faust” !

15 novembre 2021Comments Off