Salle Prat, Salle Valette, Théâtre des Nations

200 Rue Paradis, 13006 Marseille
781
Salle Prat, Salle Valette, Théâtre des Nations
Arrondissement : 6ème
Louis Prat, fils aîné de Anne Rosine Noilly-Prat, fille et veuve des fondateurs du célèbre Vermouth, acheta en 1886 une vaste salle de spectacle édifiée en 1870 par Frédéric Valette (1817-1886), un autre négociant en vin, au 200, rue Paradis, en face des usines Noilly-Prat. Une véritable salle de concert classique en bois, de 2000 places, et son superbe orgue (à la drôle de destinée) qui vit passer le chanteur d’opéra Fédor Chaliapine, le ténor Georges Thill, le chef d’orchestre Wilhelm Furtwängler ou encore le fameux violoniste Zino Francescatti dès l’âge de 10 ans !

salle-prat-salle-valette-theatre-des-nations-200-rue-paradis-13008-marseille-2

Le 200 rue Paradis de nos jours

La “Salle Prat”, d’abord connue sous les noms de “Salle Valette” du nom de son fondateur de 1870 à 1880 puis de “Théâtre des Nations” abrita pendant plus de cinquante ans des concerts classiques.

L’incendie du Grand Théâtre de Marseille en 1919 a présenté l’occasion aux autres salles de spectacle de la ville de diversifier leurs programmations. Ainsi, les concerts lyriques furent pour l’essentiel concentrés à la salle Prat et à la salle Masillia, destinées formellement à la musique classique. Ce réseau de salles et théâtres bénéficient de la fermeture du Grand Théâtre, dans un processus d’élargissement des événements artistiques et culturels.

Le Choeur Philharmonique de Marseille anciennement Chorale des Concerts Classiques s’y produisait ainsi de 1920 à 1925 sous la direction de Mademoiselle de Fontvielle. La salle Prat fermera ses portes en 1950.

salle-prat-salle-valette-theatre-des-nations-200-rue-paradis-13008-marseille-3

Les vestiges de l’orgue de la Salle Prat aujourd’hui à Noyon en Picardie

Lorsque la salle a été démolie, l’orgue Joseph Merklin de 1898 a été enlevé pour être monté à la cathédrale de Limoges. Quand son remontage a été bien avancé, l’évêque avait changé d’avis et les restes ont été revendus en 1996 à l’Église du Sacré-Cœur d’Agen.

L’église d’Agen procédera ensuite au changement de son orgue. L’instrument de la salle Prat a été démonté pour être remplacé par celui d’une autre église d’Agen avant d’être déposé en atelier.

L’association de la Cathédrale Notre-Dame à Noyon en Picardie s’est intéressé aux pièces de l’orgue marseillais pour la construction d’un nouvel orgue. C’est Kurt Schwenkedel, facteur d’orgues alsacien, qui a terminé le chantier en amenant de la tuyauterie de complément, avant son inauguration le 10 avril 2005.

L’emplacement de l’ancienne salle Prat est occupé aujourd’hui par le collège Pierre Puget.


SOURCES Wikipédia & persee.frchoeurphilharmoniquemarseille.fr & http://orguespicardie.weebly.com/noyon-grand-orgue.html
PHOTOS Google Street View & Archives & Patrick Flickr

Avis sur cette fiche
Il n'y a pas encore d'avis sur cette fiche, soyez le premier !
Laisser un avis
VOTRE NOTE:
D'autres fiches à explorer dans cette catégorie