Maison Camoin, Nicolas Conver, Le Tarot de Marseille

8 Rue d'Aubagne, 13001 Marseille
710
Maison Camoin, Nicolas Conver, Le Tarot de Marseille
Arrondissement : 1er
Site Internet : www.camoin.com
Au n°8, à l’angle de la rue Méolan, il existait une fabrique de cartes à jouer créée en 1760 par Nicolas Conver, fabrique qui deviendra par le mariage de Jean-Baptiste Camoin avec une des héritières de la Maison Conver…la Maison Camoin. Nicolas Conver grava le Tarot de Marseille de Nicolas Conver, l’un des plus anciens et des plus respectés tarots réellement de Marseille.

La fabrique CAMOIN de la rue d’Aubagne” 1861 – tableau de V.Cornis restauré par Suzanna Guéritaud

Nicolas Conver fut graveur à la Cour du Roi, ce qui nous enseigne qu’il était le meilleur de son temps. Non seulement il était “Maître cartier”, mais il était même reconnu comme ayant un statut supérieur aux autres maîtres.

Son titre officiel était en effet “Maître Cartier à Marseille, graveur à la Cour du Roi”.

Les experts reconnaissent que les traits gravés par Nicolas Conver sur les moules en bois de poirier servant jadis à imprimer le Tarot de Marseille reflètent une sorte de perfection.

Pourtant la gravure sur bois entraîne des contraintes et des erreurs qui sont aujourd’hui évitées par les ordinateurs.

Les codages numérologiques forment un ensemble quasi parfait et, même si de nombreux symboles alchimiques ont disparu chez Conver, il en est resté suffisamment pour refaire le lien avec les autres Tarots et reconstituer le puzzle.

ancienne-maison-camoin-marseille-2Nicolas Conver commença à imprimer son jeu de Tarot de Marseille en 1760 en utilisant les moules en bois qu’il avait gravé. L’édition du Tarot de 1760 était peinte selon la technique du pochoir, ou technique du carton troué. Elle contenait abondamment du bleu ciel et du vert.

La fabrique Conver-Camoin continua d’imprimer ces jeux avec les mêmes moules en bois et avec les mêmes couleurs durant plus d’un siècle.

Un siècle plus tard, les moules en bois étaient usés et les jeux qui étaient imprimés contenaient des défauts par rapport à l’édition de 1760. La Maison Camoin imprime des jeux de cartes qu’elle diffuse dans le monde entier : plus d’un million par an de jeux, au début du siècle.

Hormis son jeu fétiche le Tarot de Marseille de Nicolas Conver, elle fabrique divers tarots et exporte des jeux chinois, italiens, égyptiens. Elle acquiert le marché africain mais aussi le quasi monopole des cartes espagnoles.

Aujourd’hui, Philippe Camoin, héritier de cette tradition, en collaboration avec Alexandre Jodorowsky, perpétue cette Excellence en reconstruisant le Tarot de Marseille après un travail scientifique de plusieurs années.

La Maison Camoin est le dernier représentant de l’ancienne confrérie des maîtres cartiers marseillais. La fabrique de cartes à jouer Camoin a été fondée en 1760 à Marseille par Nicolas Conver, Maître Cartier qui tenait sa connaissance de maîtres beaucoup plus anciens dont François Chosson (1672) est un exemple.

La Maison Camoin a recueilli au XIXe siècle le patrimoine culturel des autres maîtres cartiers marseillais en devenant ainsi la dernière dépositaire de ce patrimoine culturel.



FICHE A SUIVRE
Avis sur cette fiche
Il n'y a pas encore d'avis sur cette fiche, soyez le premier !
Laisser un avis
VOTRE NOTE:
D'autres fiches à explorer dans cette catégorie